Monter un fonds de jeux de rôle à la bibliothèque

Bienvenue dans cet article, où nous raconterons comment en l’espace de quelques mois j’ai réalisé un rêve de gosse, fait plus de bulles en plastifiant des documents que dans tout le reste de ma carrière, et fait l’expérience du « les lecteurs sont vraiment des gens bien, et encore plus quand ils se mobilisent tous ensemble pour leur bibliothèque ».

Bref : nous allons vous raconter comment nous avons mis en place le fonds jeu de rôle de la bibliothèque, une histoire pleine d’intrigues, de mauvaises blagues et de solidarité. Et aussi d’allusion à un objet étrange, le D20 :

Le D20, ou dés à 20 faces (ou icosaèdre, pour les plus radicaux d’entre nous), est un dé très fréquemment utilisé dans les jeux de rôle. Objet de culte, bien des rôlistes lui doivent leurs meilleurs moments, mais aussi les pires Lire la suite

Co-responsabilité et petits poneys … L’organisation à la bibliothèque Louise Michel

On nous pose souvent la question du « comment vous vous organisez là-dedans ? » ou bien « mais c’est bon vous avez pas besoin d’organisation, vous, les hippies ! » ou encore le classique « y a vraiment besoin d’un chef dans votre village de biblio-punks ? ».

Alors voilà, on va vous répondre, avec le plus de transparence dont nous sommes capables.

Littlefinger l'incarnation de la transparence ...

on a dit transparence, pas candeur …

Lire la suite

Le coup 2 pouce s’en va

Alors que les footeux envahissent les rues de la ville, je m’apprête à quitter Louise Michel après huit mois d’une mission intense, digne des péripéties de Tom Cruise dans les films de Brian De Palma (soyons honnêtes), et il est temps d’en tirer un bilan.

(Petite musique d’ambiance)

Lire la suite

J’aurais voulu être Indiana Jones mais à la place j’ai fait bibliothécaire …

gros gros dossier ce film …

[Spoiler Alert] Cet article repose sur de la nostalgie bidon, des adages surannés, et du sentimentalisme poisseux. MAIS il vous permettra de mieux connaître un vrai bibliothécaire (ça peut servir en soirée) et de déconstruire un mythe récurrent : non, bibliothécaire ce n’est pas une vocation.

Lire la suite

La face cachée des bibliothécaires 2/2

D’accord on a plein de peluches et de jouets; d’accord on vit dans le bazar même si parfois on essaie de ranger.
Mais on travaille aussi, en vrai. Sérieusement. (Enfin…)

Une chose est sûre, c’est qu’on n’a pas tous les mêmes méthodes de travail.

IMG_9303

Faire le planning. Joie et bonheur.

Lire la suite

Louise & Michel, les noces de bois …

Photo du discours de Blandine

Ouh là … on a quand même pris un méchant coup de vieux … surtout moi.

31 mars 2016 (en gros).

Il y a 5 ans on ouvrait une nouvelle bibliothèque à Paris, dans le XXe arrondissement. Cette bibliothèque c’est Louise Michel. 5 ans c’est un bon bout de chemin et c’est l’occasion pour moi de me souvenir … Lire la suite

La face cachée des bibliothécaires 1/2

IMG_9269 - Copie

La divinité des codes-barres.

« Mais, quand la bibliothèque est fermée, vous ne travaillez pas ? »

Que le (la !) bibliothécaire qui n’a jamais entendu cette question me jette la première pierre !
Car oui, peut-on imaginer que les bibliothécaires travaillent quand la bibliothèque est fermée ? Qu’est-ce qu’ils pourraient bien y faire, d’ailleurs ?

Lire la suite

La vérité sur… Hélène Rouk

Vous les côtoyez tous les jours à la bibliothèque, vous les aimez, vous leur vouez un culte secret (pas la peine de nier on le sait !), vous leur prêtez vos phasmes (grande marque de confiance), vous leur offrez les glaces, des bracelets, des livres, des sourires, des légumes, des bisous  et… (y’avait trop de trucs alors on a du faire un choix !)

Mais, les connaissez vous vraiment vos bibliothécaires ?

Cette semaine, c’est Hélène Rouk qui s’y colle !

Louise sans Louise

C’était bien dur de partir après deux mois super : maintenant c’est rapport de stage (Youpiiii) pour moi, loin de l’effervescence de la capitale.
Les rapports de stage c’est horrible, c’est très pénible mais ce n’est pas inutile. C’est le moment pour se poser et vraiment se rendre compte de tout ce que l’on a appris, de ce qu’on aurait aimer faire mieux, plus, ou autrement, de ce qu’on voudrait faire ensuite et ce que l’on ne veut pas.

P1110947Je suis étudiante et voudrais être bibliothécaire. Pendant ma formation j’ai toujours été amenée à m’interroger sur l’avenir des bibliothèques : comment s’adapter aux nouvelles pratiques (le numérique, Internet tout ça quoi) ? Comment répondre aux nouveaux besoins ? Quel modèle mettre en place et comment ? Lire la suite