#ellesdéchirent : Ana Ana, la petite fille qu’on aurait toutes voulu être !

Ana Ana c’est la soeur de Pico Bogue (dont je vous ai déjà parlé ) mais Ana Ana, au delà d’être « la soeur de » c’est une petite fille qui en a dans le ventre ! Elle est drôle, têtue, maligne, pas coiffée, autoritaire, sensible aux injustices, féministe (si, si) et un modèle comme ça pour les p’tites filles, moi je dis que ça ne se refuse pas, même mieux, ça se déguste ! Loin des clichés de Martine et des fictions jeunesse des années 80/90 que j’ai connues où les filles jouent à la maman, mettent de jolies robes, se mettent du vernis et adorent faire des gâteaux… Ana Ana, elle, elle mange les gateaux, elle défend ses droits, elle dirige son armée de doudous d’une main hors paire, elle fait autant de bêtises que son frère et elle est a-ffl-gée par son sexisme et son laisser-aller ! Bref, la BD Ana Ana est à mettre entre toutes les mains dès le plus jeune âge !

Continuer de lire « #ellesdéchirent : Ana Ana, la petite fille qu’on aurait toutes voulu être ! »

Publicités

#ellesdéchirent : Mélissa Laveaux, mon héroïne musicale

Mélissa Laveaux c’est d’abord une voix, et quelle voix ! Rauque, chaleureuse, puissante, rayonnante. Une voix qui nous suit bien après la dernière chanson écoutée. Et puis Mélissa Laveaux c’est une femme qui porte de belles valeurs, qui n’a pas sa langue dans sa poche, qui est fière de ses origines haïtiennes et qui transporte tellement de choses dans sa voix et ses textes que j’ai passé pas mal de chansons en boucle chez moi jusqu’à avoir une mini Mélissa Laveaux dans la tête au quotidien… Bref, Mélissa Laveaux c’est un coup de coeur musical que je partage avec vous en ce mois de mars que nous dédions aux figures féminines qu’on aime et qui nous inspirent.

Continuer de lire « #ellesdéchirent : Mélissa Laveaux, mon héroïne musicale »

Lire dans le 20ème, c’est parti !

La bibliothèque participe cette année à un prix littéraire pour la jeunesse en lien avec plusieurs autres bibliothèques du 20ème arrondissement de Paris : la bibliothèque Sorbier, la bibliothèque Oscar Wilde et la toute nouvelle bibliothèque Assia Djebar. Ce prix, très logiquement intitulé « Lire dans le 20ème », est tout d’abord une chouette expérience de travail de coopération avec d’autres bibliothèques du réseau bien dynamiques. Mais c’est aussi une belle opportunité pour les enfants de découvrir de nouvelles lectures préalablement sélectionnées par leurs bibliothécaires préférés et d’élire leur coup de cœur (sans compter qu’ils peuvent aussi participer à pas mal d’animations autour du prix dans les bibliothèques qui participent!…)

Continuer de lire « Lire dans le 20ème, c’est parti ! »

#Avent 2018, jour 29 : Inséparables

Attention : coup de coeur absolu et émotions à tous les étages !

J’avais déjà entendu parlé de ce livre sur d’autres blogs de critiques et nous l’avions acheté en nous disant que c’était original et que ça titillait notre curiosité : en effet, c’est l’histoire de deux soeurs jumelles de 16 ans, siamoises par la hanche, et leur histoire est racontée en vers…

Cela vous fera peut-être penser au roman Songe à la douceur de Clémentine Beauvais, histoire d’amour racontée en vers, dont Claire vous avez déjà parlé ici. Et, devinez quoi, vous auriez raison car Clémentine Beauvais est d’ailleurs la traductrice de ce roman de Sarah Crossan et c’est parfait.

Continuer de lire « #Avent 2018, jour 29 : Inséparables »

#Avent2018 – jour 2 : Pile ou Face

La découverte du jour c’est Pile ou Face, de Hope Larson & Rebecca Mock, aux éditions Rue de Sèvres et c’est ma série coup de coeur BD de l’année !

On vient de recevoir le tome 2 à la bibliothèque donc j’en profite pour vous en parler car c’est un bonheur renouvelé que de décourvir le deuxième volume des aventures d’Alexandre et Cléopâtre… Continuer de lire « #Avent2018 – jour 2 : Pile ou Face »

De rêves et de papiers

Rozenn Le Berre a passé 547 jours à travailler dans un service de l’aide à l’enfance chargé de l’accueil de migrants mineurs isolés étrangers. Après avoir décidé de démissionner, elle a commencé a écrire ses rencontres, témoignages, souvenirs, pour ne pas oublier et pour témoigner de la manière dont sont accueillis les jeunes migrants. Ce livre retrace ces tranches de vie, le quotidien d’un travailleur social dont la tâche est tellement importante qu’elle peut faire basculer des vies. En parallèle, l’autrice intercale entre ses notes une fiction inspirée de tous ces visages et de tous ces parcours : celle de Souley, jeune malien qui traverse le Sahara et la Méditerranée pour arriver en France, où son parcours est loin d’être terminé… Continuer de lire « De rêves et de papiers »

Rapport d’étonnement en milieu (très) naturel

Et voilà ! Ça fait bientôt 10 mois que je suis embarquée dans l’aventure Louise Michel et il est temps de faire un bilan (plus ou moins) objectif de cette nouvelle vie de Mutifonctionthécaire  – car tu dois savoir gérer des collections mais aussi animer des trucs, manier un tournevis, animer des trucs, écrire des articles, retaper des meubles, créer des trucs, être un crac au scrabble, te servir d’une caméra, faire de la pseudo-couture, faire des présentoirs en carton, dessiner des monstres, te rouler sur le tapis des bébés, faire des tours de briques jenga de plus de 30 centimètres, faire des boutures, ramasser les briques jenga des tours de plus de 30 centimètres, animer des trucs, savoir perdre au Dobble, faire du jeu de rôle et du jeu vidéo, danser, décevoir ton coéquipier au babyfooot, accepter un certain niveau de sucre, monter des vidéos, faire le guide, faire le lien…

Continuer de lire « Rapport d’étonnement en milieu (très) naturel »