Un Safari-photo à la bibliothèque !

Comment mettre en place un safari-photo à la bibliothèque quand on n’a ni animaux sauvages, ni appareils photo ?

safari photo bibliothèque, safari photo atelier créatif, safari photo atelier participatif, atelier photo enfants, atelier photos bibliothèque, scrapbooking bibliothèque, scrapbooking enfants, atelier instax, polaroïd, atelier polaroïd

Famille canards de sortie pour le safari-photo !

Mais commençons par le commencement : cette idée farfelue est venue de plein de petites coïncidences qui toutes ensemble, ont abouti à ce chouette projet. Lire la suite

Salon du livre de Montreuil : la cuvée 2016 !

slpjJe vous en ai parlé l’année dernière (ici), et il y a deux ans (ici). Et cette année, bien sûr, j’avais réservé mon premier week-end de décembre pour ne pas le rater. C’est une librairie géante sur deux étages (le paradis pour une bibliothécaire), c’est un moment où l’on peut rencontrer ses auteurs préférés (le paradis pour une bibliothécaire), c’est un endroit où il faut éviter d’emmener sa carte bleue (en même temps Noël approche, c’est une occasion en or pour trouver de super cadeaux !). Et ne vous y trompez pas, ce n’est jamais deux ans de suite pareil, parce qu’il y a toujours de nouvelles pépites à découvrir, des auteurs avec qui on n’a pas eu le temps de discuter l’année précédente… Bref, en ce début décembre, le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil était THE place to be.

Alors, voici venu le moment pour moi de vous raconter mon salon de Montreuil 2016. Et en plus cette année, j’avais le pass VIP…

Lire la suite

Dans les ateliers des illustrateurs… visite

img_0948C’était un samedi d’automne, il faisait beau et le grand portail de l’entrée laissait déjà présager plein de belles rencontres. Retour sur une balade à l’Usine Chapal, dans le cadre des Portes ouvertes des Ateliers d’artistes organisées par la Ville de Montreuil. Une occasion de découvrir les ateliers dans lesquels sont installés certaines des illustratrices jeunesse dont j’aime tant le travail…

Lire la suite

Rencontre avec les éditions Sarbacane : scoop littéraires et défilé de stars

DSCF6168bis

Oui, bon, j’y suis allée un peu fort sur le titre mais je vous l’ai déjà dit (ici et ici) mes stars à moi illustrent des albums jeunesse ou écrivent des romans pour ados. C’est comme ça.

C’était un lundi, jour de week-end pour nous, bibliothécaires. Mais ce lundi-là, je me suis pourtant mise en route de bon matin pour aller parler bouquins. Enfin… écouter plutôt. C’est dans le plus ancien cinéma de Paris, le studio 28, que j’ai rendez-vous avec d’autres professionnels du livre : libraires, bibliothécaires, documentalistes, pour une présentation des nouveautés de la rentrée prochaine des éditions Sarbacane.

Lire la suite

Un petit tour dans les canapés de la Canopée

canopée

Un canard à pois se cache sur cette image. Sauras-tu le retrouver ?

OK, ce titre est discutable, mais n’allez pas vous faire des idées!

En fait il faut bien le dire, ce qui nous a plu lors de notre visite de nos « voisins » (un peu lointains) de la Canopée, ce sont les poufs colorés, le hamac appelant à la sieste, les Fat Boy qui nous tendaient les bras… (Mais rassurez-vous il y a aussi une équipe de gens chouettes derrière ces canapés).

Et on ne s’est pas privés !  Lire la suite

Tomi Ungerer – L’iceberg émergé

De Tomi Ungerer, je ne connaissais pas grand-chose…
Après avoir été libraire jeunesse puis bibliothécaire jeunesse, je connaissais évidemment les Trois brigands, le Géant de Zeralda, Flix et Otto pour en citer quelques-uns. En bref, je connaissais seulement l’illustrateur jeunesse, alors que Tomi Ungerer est bien plus que cela : et c’est au musée qui porte son nom, situé à Strasbourg, que je m’en suis aperçue..

Prêts ?

Prêts ?

Lire la suite

Lignes blanches

Un jeudi de Janvier, Clara arrive à la bibliothèque et me dit : « Tiens regarde, j’ai croisé quelqu’un dans la rue qui décorait la station de métro… »

Je lui ai demandé si elle venait de le croiser, et en apprenant que oui, j’ai attrapé mon appareil photo et filé à la station Buzenval pour tenter d’attraper au vol l’artiste que j’avais reconnu à son trait caractéristique : de grandes volutes de craie blanche qui s’enroulent sur elles-même et prennent toute la place, saturant l’espace de leurs gracieuses déclinaisons.

Jugez-en par vous-même :

ok 2 Lire la suite

Rôlisme à chignon : du jeu de rôle en bibliothèque

Canard JDRPremier article de blog consacré au jeu de rôle (après les grandes vagues de désinformation qu’a subi celui-ci) … Mais qu’entend-on par le terme « jeu de rôle », puisque à priori, Il ne s’agirait en fait pas d’une secte de jeunes adultes barbus – probablement drogués et / ou d’une hygiène douteuse – qui se réuniraient dans des caves pour se livrer à des messes noires, pratiquer la sorcellerie ou se cacher du soleil ! Lire la suite

Mais c’est quoi le Binge ?

Binge_Watch_TVNé du binge-drinking (pratique peu recommandée si vous aimez les marchés du dimanche matin), le Binge-Watching est une nouvelle façon de nommer les légendaires (oui, bon légendaires pour quelques initiés) « marathons télés ». Lire la suite

Imaginales : Impressions et combustion

Aujourd’hui, une question que tout le monde se pose. Qu’est-ce qui fait le lien entre : des littéraires au poil long, des gens tout nu et peinturlurés dans l’herbe, de grands chapiteaux, des personnes qui se baladent en corset et des dragons ?

Si vous avez répondu « Un mélange étrange de Tolkien, de Fifty shades of Grey et de la Petite maison dans la prairie« , vous avez un imaginaire extrêmement dérangeant et il ne reste plus qu’à espérer que vous n’approchiez jamais de la moindre tentative de création littéraire.

Car la réponse était bien évidemment les Imaginales, festival dont l’édition 2015 se tenait durant le dernier week end de mai, et dont votre serviteur revient la tête pleine, le sac lourd et le porte-monnaie vide. Il faut d’ailleurs que quelqu’un se penche très sérieusement un jour sur la propriété alchimique de conversion spontanée des comptes bancaires en papier, élément fascinant qui touche bien des bibliothécaires innocents, laissant dans son sillon foyers dévastés et armoires débordantes.

Lire la suite