Chronique jeu vidéo sur Radio Aligre

Edito: L’article qui va suivre est la retranscription de l’émission du 24 janvier 2018 d’Aligre FM « Ecoute! Il y a un éléphant dans le jardin ». Ne vous étonnez donc pas d’y trouver quelques bizarreries! (Comme si vous n’aviez pas déjà l’habitude.) Alors aujourd’hui je ne vais pas vous mentir, ça ne va pas très fort … C’est pourquoi, au moment où vous écouterez cette chronique, … Continuer de lire Chronique jeu vidéo sur Radio Aligre

Chronique jeu vidéo sur Radio Aligre

Edito: L’article qui va suivre est la retranscription de l’émission du 14 mars 2018 de Radio Aligre « Ecoute! Il y a un éléphant dans le jardin ». Ne vous étonnez donc pas d’y trouver quelques bizarreries! (Comme si vous n’aviez pas déjà l’habitude.) Ndlr (de la stagiaire en vrai) : Quand je suis arrivée à Louise Michel pour mon stage, j’ai tout de suite cherché comment … Continuer de lire Chronique jeu vidéo sur Radio Aligre

#ellesdéchirent : Artémisia Gentileschi

J’ai découvert le destin incroyable d’Artémisia Gentileschi grâce à l’excellente émission radiophonique de Stéphanie Duncan « Autant en emporte l’histoire ».

Artémisia Gentileschi (1593-1652) est une artiste peintre de la Renaissance italienne. Présentée comme ça, l’histoire pourrait sembler classique.  Continuer de lire « #ellesdéchirent : Artémisia Gentileschi »

#ellesdéchirent : Kathryn Bigelow

Elle est la seule…

alg-kathryn-bigelow-jpg.jpg

En 90 années d’oscars, Kathryn Bigelow est le première et seule femme à avoir remporté l’oscar de la meilleure réalisatrice. Pour un film tout petit, sorti maladroitement en salle par un distributeur qui n’y croyait pas trop, avec ses recettes de 17 millions de dollars, comparé à l’ogre « Avatar » qui régnait sur le box office mondial avec ses plus de deux milliards de recettes. Continuer de lire « #ellesdéchirent : Kathryn Bigelow »

#ellesdéchirent : Shonda Rhimes, Reine du Soap !

Il y a des moments où l’on se sent un peu honteuse d’avouer, d’assumer ses goûts … en ce qui me concerne, en matière de série, au milieu de collègues tellement fans de tout « ce qu’il ne faut surtout pas louper »,  de tout ce dont « il ne faut surtout pas parler pour ne pas spoiler mais en parler tout de même pour débattre », de tout ce que les critiques de Télérama, les Inrocks érigent en chefs d’œuvres …

Continuer de lire « #ellesdéchirent : Shonda Rhimes, Reine du Soap ! »

#ellesdéchirent : Ana Ana, la petite fille qu’on aurait toutes voulu être !

Ana Ana c’est la soeur de Pico Bogue (dont je vous ai déjà parlé ) mais Ana Ana, au delà d’être « la soeur de » c’est une petite fille qui en a dans le ventre ! Elle est drôle, têtue, maligne, pas coiffée, autoritaire, sensible aux injustices, féministe (si, si) et un modèle comme ça pour les p’tites filles, moi je dis que ça ne se refuse pas, même mieux, ça se déguste ! Loin des clichés de Martine et des fictions jeunesse des années 80/90 que j’ai connues où les filles jouent à la maman, mettent de jolies robes, se mettent du vernis et adorent faire des gâteaux… Ana Ana, elle, elle mange les gateaux, elle défend ses droits, elle dirige son armée de doudous d’une main hors paire, elle fait autant de bêtises que son frère et elle est a-ffl-gée par son sexisme et son laisser-aller ! Bref, la BD Ana Ana est à mettre entre toutes les mains dès le plus jeune âge !

Continuer de lire « #ellesdéchirent : Ana Ana, la petite fille qu’on aurait toutes voulu être ! »

#ellesdéchirent : Ching Shih

Quand on s’est dit qu’on allait parler de femmes dont la badassitude vous saute à la gorge, un nom m’est directement venu à l’esprit : Ching Shih.

Aussi appelée, histoire de situer proprement le personnage « la terreur des mers du sud ». En toute simplicité.

Vous l’avez deviné, nous n’allons pas aborder le personnage le plus paisible qui soit.

Continuer de lire « #ellesdéchirent : Ching Shih »

#ellesdéchirent : Sheila Hicks, sur le fil

Elle a étudié la peinture, la sculpture, la photographie et le dessin, mais c’est avec le textile, plus charnel selon elle, des tissus, des fils, de la laine, que Sheila Hicks s’exprime.

« Je pratique une sorte d’art textile. Je développe des environnements, fabrique des objets avec du fil, tisse des textiles, édifie des sculptures souples, des bas-reliefs »

Sheila Hicks

Le Centre Pompidou propose une rétrospective de son œuvre dans sa grande galerie du rez-de-chaussée (on peut même l’apercevoir un peu de l’extérieur, via la place Igor Stravinski). Continuer de lire « #ellesdéchirent : Sheila Hicks, sur le fil »