Angoulême (girl) power

Comme vous le savez peut-être, la grand messe de la Bd, le 45e festival d’Angoulême vient de commencer, et ce jusqu’au 28 janvier.
Les deux années précédentes, le festival s’est trouvé quelque peu secoué par des polémiques peu glorieuses – carrément prémonitoires au vu de ce qu’il se passe actuellement- entre autre, aucune femme n’étaient sélectionnées pour le grand prix, (redite mais respect éternel Riad Satouff) et trop peu également dans la sélection générale.

Ainsi naquit le collectif des créatrices de BD contre le sexisme. 

(Vous pouvez également suivre le Prix Artemisia décerné en ce début d’année à Lorena Canottière pour son album Verdad qui met en lumière le travail des créatrices de BD).

Aujourd’hui dans la sélection, il y a du progrès. Neuf autrices sur quarante cinq en tout, ce n’est pas encore tout à fait ça, mais c’est déjà un pas. Continuer de lire « Angoulême (girl) power »

Publicités

#Avent 2018- jour 26 : l’année Barbara

Disparue il y a vingt ans, beaucoup d’évènements se sont organisés  autour de notre longue dame brune à la voix si particulière, aux textes poignants, poétiques et inoubliables.
Une exposition fabuleuse à la Cité de la musique Philarmonie de Paris retrace son parcours, et ce  jusqu’au 28 janvier, courrez- y ! Bourrée d’images d’archive, de photos d’enregistrement sonore, et même ses costumes de scène, vous aurez l’impression d’avoir passé un moment avec elle : un moment poignant comme ses textes, gracieux comme ses gestes, on y apprend beaucoup sur celle qui consacra sa vie à son art, travailleuse acharnée, méticuleuse et généreuse, ses concerts en prison et son combat auprès des malades du sida, à un moment où personne n’en parlait. L’endroit est superbe, la scénographie parfaite et tellement fidèle à Barbara. Continuer de lire « #Avent 2018- jour 26 : l’année Barbara »

#héroïnes de l’été AVA, un film de Léa Mysius

ava2

Si vous ne l’avez pas encore vu, il vous reste encore un peu de temps pour vous régaler devant ce singulier premier film signé Léa Mysius sorti au début de l’été, double naissance d’une réalisatrice et de sa comédienne.

Ava, 13 ans, est en vacances avec sa mère. Elle apprend qu’elle va perdre la vue. Dès lors, s’opère une classique métamorphose, d’adolescente à jeune femme, pleine de colère, de cruauté, de désir incandescent, avec cet urgent besoin de vivre et de voir ce qu’il y a de beau, avant qu’il ne soit trop tard. Continuer de lire « #héroïnes de l’été AVA, un film de Léa Mysius »

#héroïnes de l’été Djam, road movie solaire

Parler de l’exil, des exils,  de la route, la musique, la danse et la liberté en filigrane, avec un brin de folklore, Tony Gatlif en fait un sujet total et inépuisable. Alors aujourd’hui, la pluie de migrations forcées de plus en plus violentes et nombreuses lui donne l’occasion de reprendre le voyage là il l’avait laissé, et nous voilà en Grèce, où la crise bat son plein et fait pleurer son peuple. Continuer de lire « #héroïnes de l’été Djam, road movie solaire »

Héroïnes #4 : Liv Strömquist

La grand messe qui réunit tout le gratin de la BD : Angoulême, c’est parti ! Rafraîchissons donc un peu nos mémoires vives : l’année dernière aucune femme n’était sélectionnée pour le grand prix. Pour protester, Riad Satouf a choisi de boycotter le festival, mettant en lumière un vrai éternel sujet : la place des femmes auteures dans la société, mais là plus précisément dans la BD.

Riad Satouf Forever
Riad Satouf Forever

Continuer de lire « Héroïnes #4 : Liv Strömquist »

Décortiquer le bourgeois : « Chanson douce » de Leïla Slimani

slimani_leila_couv_chanson_douce« Chanson douce » de Leïla Slimani, dernier Goncourt ô combien mérité, simple et profond, est un coup de cœur absolu. Un livre qui, sous la surface anodine des choses, revient sur la lutte des classes, le féminisme, notamment à travers ce sujet sensible des femmes qui travaillent et doivent trouver une solution pour les enfants (et nous n’avons pas tant avancé que ça sur ce thème finalement), combien elles sont culpabilisées ou discriminées, le rapport maîtres / esclaves… Enfin, cette question que personne n’ose poser : comment confier ses enfants à une parfaite inconnue ? Continuer de lire « Décortiquer le bourgeois : « Chanson douce » de Leïla Slimani »

Jeudi de l’actualité : Conférences croisées autour du végétalisme

Salut ! Voici la suite de nos aventures passionnantes et végétales…

giphyJulie, Diane et Alicia ont organisé un Jeudi de l’Actualité avec des conférences croisées. Le but ? Mettre fin aux préjugés pendant une soirée pas vraiment débat mais plutôt informative avec trois intervenants.

Continuer de lire « Jeudi de l’actualité : Conférences croisées autour du végétalisme »

FESTIVAL VEGAN ou quand les usagers font le travail des bibliothécaires

Les 25, 26 et 28 mai a eu lieu le premier Festival Vegan à la bibliothèque.

Le programme était chargé : pour les enfants, chasse au trésor, jeux et ateliers crêpes ; pour les adultes, conférence, atelier cuisine, atelier mode et apéro. Imaginez le travail pour organiser tout ça ! Trouver des intervenants et des recettes, imaginer des jeux et des questions pour la chasse au trésor, se procurer tous les ingrédients, tissus, ustensiles de cuisine…

Sauf que… nous n’avons rien fait de tout ça !

En janvier, trois étudiantes en médiation culturelle, Julie, Alicia et Diane, ont pris rendez-vous à la bibliothèque pour nous faire part d’une idée. Dans le cadre de leur master, elles devaient mettre en place un projet culturel de leur choix, en l’organisant de A à Z. Leur idée de base : le  végétalisme.

Par ici le programme :

programme vegan

Continuer de lire « FESTIVAL VEGAN ou quand les usagers font le travail des bibliothécaires »