« Shades of magic » ou comment se faire dévorer par un livre

Encore un coup de coeur à partager avec vous (décidément, cette année 2018 est riche en pépites) : ce gros pavé de 505 pages se dévore allégrement et je n’ai qu’une hâte, lire le 3ème tome (car je viens de finir le deuxième, « Shades of Shadows » qui est aussi génial que le tome 1 et qui m’a rendue addict !). Le troisième tome sera très vite dans nos rayons, ça vous laisse le temps de lire les deux premiers 😉

Ne prenez pas garde aux couvertures un peu moches et très « ados », l’histoire est vraiment très sympa et plutôt pour les plus grands : il existe 4 Londres différents et seuls quelques sorciers/magiciens peuvent voyager d’un monde à l’autre. Il y a le Londres gris, le nôtre en somme, sans trace de magie, le Londres rouge où la magie est partout, le Londres blanc où la magie est très rare et souvent mal utilisée donc quasi interdite, et enfin le Londres noir où la magie a tout détruit, jusqu’aux coeurs des hommes. C’est le Londres noir qui a provoqué la fermeture entre les différents mondes, afin de protéger les autres Londres. Donc voilà, déjà l’histoire est bien chouette, le décor mystérieux est planté, avec un peu de magie, un décor londonien et des mondes parrallèles…

Continuer de lire « « Shades of magic » ou comment se faire dévorer par un livre »

Publicités
Carole Fives

La rentrée littéraire de 2018 : j’ai aimé, j’ai moins aimé…

Tous les ans, ça recommence. Tous les ans, dès le mois d’Août, j’ai comme des petites fourmis, je m’impatiente : la rentrée littéraire arrive sur les tables des libraires, de plus en plus tôt, dès la mi-Août parfois. Et comme tous les ans, j’ai envie d’en lire déjà quelques-uns, de ces romans qui « feront » la rentrée littéraire, avec une petite longueur d’avance pour pouvoir vous … Continuer de lire La rentrée littéraire de 2018 : j’ai aimé, j’ai moins aimé…

bookface bibliothèque, bookface louise michel, bookface bibliothèque louise michel, bookface john fante

Sandra et John Fante, ou comment se laisser porter par les conseils de ses collègues !

La plus-value des bibliothèques ? j’en vois deux. Ou trois. J’en vois en fait beaucoup, beaucoup plus mais il faut être synthétique et que cet article ne soit pas un fourre tout de toutes les raisons pour lesquelles vous pourriez trouver un intérêt aux bibliothèques. Donc reformulons la question : la plus-value des bibliothèques pour quelqu’un qui voudrait lire un livre ? (Note pour plus tard : y’a-t-il un … Continuer de lire Sandra et John Fante, ou comment se laisser porter par les conseils de ses collègues !

Histoire d’amour en bibliothèque…

Je suis partie en vacances en emmenant dans mes bagages ce bon pavé avec un titre accrocheur et une couverture parsemée de bouquins en me disant « mmm, ça m’a l’air d’être le parfait livre de l’été ! » et c’est vrai que j’ai particulièrement apprécié cette romance pendant mes vacances !  Et non, ça ne parle pas de vampire… Je ne sais pas vous mais ce titre me donnait l’impression que c’était une sorte de nouveau Twilight… Mais non, pas du tout du tout, et ça m’a d’autant plus intriguée !

Alors oui, mon parfait livre de l’été se doit d’être une histoire d’amour ou au moins que, dans l’intrigue, il y ait un petit sentiment de romantisme. Et là, c’est vraiment le cœur du roman et tant mieux (c’est mon côté fleur bleue, que voulez-vous…)

Et c’est mon livre de l’été même si ça se passe en plein hiver, même si ça parle de bibliothécaire agoraphobe et d’enfant phobique, c’est surtout un très bon feel good book qui se dévore ! Alors, même si les vacances sont terminées, penchez-vous donc sur ce roman qui ne laisse pas indifférent…

Continuer de lire « Histoire d’amour en bibliothèque… »

Noire n’est pas mon métier

« Grâce au cinéma, je sais maintenant qu’il y a des métiers, des sentiments, des histoires pour lesquels je ne serais pas faite, qui ne me concerneraient pas. Grâce au cinéma, je sais désormais que je suis noire donc pas crédible en avocate, moi qui me la suis tapée, la rue Soufflot, pendant des années. » Rachel Khan

Difficile de s’intéresser à la question du féminisme sans prendre en compte les multiples et différents types d’oppressions que subissent les femmes, difficile de faire sans les témoignages de celles qui expérimentent d’autres formes de discriminations : comme c’est le cas des femmes qui, en plus de remarques sexistes, subissent un racisme décomplexé et insupportable, lequel se cache derrière les détails ou les phrases assassines…Noire n'est pas mon métier - Coordonné par Aïssa Maïga Continuer de lire « Noire n’est pas mon métier »

Voyage imaginaire : l’Inde

C’est l’été et il est beaucoup question de vacances, de voyages, d’aventures.

Il y a les endroits où l’on part (la Bourboule, visiter Tante Suzanne, arpenter le quai de Jemmapes), ceux où l’on rêve d’aller, où l’on se dit « un jour, j’irai » et ceux où l’on sait qu’on n’ira pas, mais qu’on prend plaisir à imaginer.

Pour ces deux dernières catégories, nous vous proposons sur le blog, des voyages imaginaires à entreprendre lové·e dans son canapé, alangui·e sur une chaise longue ou installé·e en terrasse. Après le Chili, et le Japon, partons découvrir l’Inde, immense pays qui suscite fascination, fantasmes et parfois appréhension.

Continuer de lire « Voyage imaginaire : l’Inde »

Aimer à en perdre la raison…

Il y a peu je vous parlais de mes travaux d’études sur la romance et des raisons qui m’ont poussée à choisir ce sujet.

Je vous présente aujourd’hui un titre issu de mes lectures favorites :

Passion simple, Gallimard, 1991.

« À partir du mois de septembre l’année dernière, je n’ai plus rien fait d’autre qu’attendre un homme : qu’il me téléphone et qu’il vienne chez moi.” (quatrième de couverture) Continuer de lire « Aimer à en perdre la raison… »

Vagabondages

La marche a le vent en poupe (et cela bien avant qu’elle devienne un slogan de campagne à l’élection présidentielle !) dans la littérature.

Empruntez les chemins

Activité reposante, revigorante, inspirante et salutaire, elle inspire les philosophes, les écrivains, les voyageurs, les poètes. Petit tour d’horizon de ceux et celles qui nous donnent envie de parcourir les chemins, de vagabonder, de suivre les panneaux indicateurs, de prendre des routes de traverses, de découvrir des itinéraires oubliés  …

Continuer de lire « Vagabondages »

Ces livres qui me font peur !

Je suis bibliothécaire, j’aime lire … mais (il faut un « mais » pour que cet article ait un sens et une raison d’exister) j’ai peur des gros livres. Alors quand je dis gros c’est plus de 500 pages. Pour certains, de la gnognote ; pour moi, l’appréhension de me retrouver embourbée dans une histoire, de passer un temps fou à ne pas lire d’autres choses, de … Continuer de lire Ces livres qui me font peur !

Café de Louise

Cafés de Louise : Mai et Juin 2018

Cette année encore, le Café de Louise a été un lieu d’échanges et de discussions littéraires, mais pas seulement : découvertes culturelles, débats, propositions de thématiques à creuser (notre principal objectif à atteindre pour la nouvelle année 2018 – 2019 !); en bref, les samedis matins sont toujours aussi riches et nourris grâce à vous, lecteurs et lectrices qui savez si bien transmettre votre amour de la littérature.

Merci à vous, et on espère vous retrouver toujours aussi nombreux.ses à la rentrée, avec de belles lectures estivales à nous conseiller. 🙂

En attendant, voilà un petit récapitulatif de nos derniers Cafés de Louise printaniers :

(Un clic sur chaque image pour consulter la sélection présentée)Café de Louise Continuer de lire « Cafés de Louise : Mai et Juin 2018 »