On est tous des grands ados paumés et révoltés

Un titre qui va peut-être vous parler ? Car oui, je vous vois mâchouiller votre chewing-gum devant l’écran, triturer le trou dans votre jeans et tournicoter vos cheveux moyennement propres autour de votre doigt en pensant au sens de la vie… Mais c’est surtout une phrase qui me trotte dans la tête après avoir lu récemment plusieurs livres (aussi bien des documents pour adultes que pour grands ados) qui explorent les failles, les désirs, le mal-être, les débordements, les bouleversements, les rencontres et les émotions à fleur de peau qui vont avec la période de l’adolescence…et qui nous poursuivent un peu (ou beaucoup) à l’âge adulte, pour le meilleur et pour le pire! Et si on se laissait aller à la mélancolie, aux larmes ou à la révolte et à la passion en lisant un bon bouquin?!

Lire la suite

Kate Morton

Kate Morton est ma petite bulle de bonheur.

Les romans de Kate Morton sont parfois inégaux, toujours plein de secrets de famille, et d’intrigues à tiroir, c’est pour ça qu’elle est devenue mon Amélie Nothomb à moi, ma petite douceur littéraire dont je n’imagine pas rater un seul opus !
Kate Morton Lire la suite

Voyage vers d’autres mondes…

Un article qui, je l’espère, vous fera voyager vers des mondes merveilleux. Ce n’est pas vraiment ma prose qui devrait vous emporter vers des cieux fantastiques, mais celle des auteurs que je vous conseille. N’étant pas une grosse lectrice de littérature de l’imaginaire à l’origine, je suis tombée dedans il y a un peu plus d’un an suite à des conseils de lecture très avisés de collègues bibliothécaires aux pouvoirs magiques (si, si)… Alors je vous partage une petite liste qui fera voyager à coup sûr même les plus terre-à-terre d’entre vous dans des univers fantastiques. Lire la suite

Les livres qui rendent heureux

On les appelle les « feel good books« , dans la même veine que les « feel good movies« .
On pourrait à tort penser que ce sont des livres qui se terminent forcément bien.

Pour moi, un feel good book, c’est un livre qui « rend heureux ». Et la définition est suffisamment vaste pour y englober une belle palette de romans. (Aujourd’hui, on se limitera aux romans.)
giphySur l’idée d’une lectrice du Café de Louise, nous avons donc proposé à nos lecteurs de venir, ce samedi 7 Janvier, avec leurs coups de cœur littéraires qui font la part belle à la drôlerie. Mais pas que !
Lire la suite

Vagabondages

La marche a le vent en poupe (et cela bien avant qu’elle devienne un slogan de campagne à l’élection présidentielle !) dans la littérature.

Empruntez les chemins

Activité reposante, revigorante, inspirante et salutaire, elle inspire les philosophes, les écrivains, les voyageurs, les poètes. Petit tour d’horizon de ceux et celles qui nous donnent envie de parcourir les chemins, de vagabonder, de suivre les panneaux indicateurs, de prendre des routes de traverses, de découvrir des itinéraires oubliés  …

Lire la suite

« Petit Pays » paradis perdu d’un grand monsieur

fayePetit comme le Burundi, petit comme l’enfant qui raconte, petit comme la marque d’affection profonde pour le paradis perdu de l’enfance.

Le premier roman de Gaël Faye enveloppe et fait voyager, très très loin, avec cette écriture sensuelle et déjà  bien à lui, aux accents de slam et de poésie.
Le personnage de Gabriel c’est lui mais pas tout à fait lui, voire pas du tout lui.

Peu importe. C’est doux et joyeux, ce que vit Gabriel, sa petite sœur, ses potes et ses parents, les domestiques dans la grande maison, l’insouciance, la douceur des plaisirs simples et des découvertes.
Et puis plus du tout, alors il raconte la souffrance, le Rwanda abandonné de tous, les épouvantables massacres des Tutsis.

Lire la suite

Décortiquer le bourgeois : « Chanson douce » de Leïla Slimani

slimani_leila_couv_chanson_douce« Chanson douce » de Leïla Slimani, dernier Goncourt ô combien mérité, simple et profond, est un coup de cœur absolu. Un livre qui, sous la surface anodine des choses, revient sur la lutte des classes, le féminisme, notamment à travers ce sujet sensible des femmes qui travaillent et doivent trouver une solution pour les enfants (et nous n’avons pas tant avancé que ça sur ce thème finalement), combien elles sont culpabilisées ou discriminées, le rapport maîtres / esclaves… Enfin, cette question que personne n’ose poser : comment confier ses enfants à une parfaite inconnue ? Lire la suite

Lucie ou la vocation : un premier roman en demie-teinte

lucie ou la vocation, maëlle guillaudMaëlle Guillaud propose un premier roman au sujet ambitieux, puisqu’elle traite ici du thème bien particulier de la vocation religieuse, interrogée par la meilleure amie de l’héroïne, qui ne comprend absolument pas cette décision.

Juliette, sa meilleure amie, mais aussi la maman de Lucie : toutes les deux sont désemparées face à ce choix « radical », puisqu’il entraîne progressivement mais sans retour possible Lucie loin d’elles, dans une vocation qui demandera de nombreux sacrifices. Lire la suite

Trouver le temps de lire

… Quoi ?
Scandale !
Une bibliothécaire qui se plaindrait de ne pas avoir le temps de lire ??

Et pourtant je suis sûre que vous aussi, vous vous êtes déjà dit : « en ce moment, je n’ai pas le temps de lire ».

giphy
Bon, si je suis honnête, Lire la suite

New-York, esquisses nocturnes – rentrée littéraire 2016

new york, esquisses nocturnes, molly prentissC’est bien la première fois que j’ai envie de rédiger la critique d’un livre avant même de l’avoir terminé !
Et comme souvent, on va jouer à : « comment résumer le style génialissime d’un auteur avec mon vocabulaire si pauvre à côté de ses pépites ? »

Lire la suite