#ellesdéchirent : Kathryn Bigelow

Elle est la seule…

alg-kathryn-bigelow-jpg.jpg

En 90 années d’oscars, Kathryn Bigelow est le première et seule femme à avoir remporté l’oscar de la meilleure réalisatrice. Pour un film tout petit, sorti maladroitement en salle par un distributeur qui n’y croyait pas trop, avec ses recettes de 17 millions de dollars, comparé à l’ogre « Avatar » qui régnait sur le box office mondial avec ses plus de deux milliards de recettes. Continuer de lire « #ellesdéchirent : Kathryn Bigelow »

Publicités

#ellesdéchirent : Cate Blanchett

Cate-Blanchett-une-beaute-naturelle.jpg

Tout a commencé pendant un film, « Heaven », de Tom Tikwer. Adaptation d’un scénario de Krystov Kieslowski, on y découvrait Cate Blanchett apprenant que son geste de vengeance avait provoqué la mort de 4 personnes. Dès lors, on la voit se briser, face caméra, une rupture forte, violente… Et c’en était fini de moi.

Continuer de lire « #ellesdéchirent : Cate Blanchett »

#Avent2018 – jour 30 : Les vrais héros du quotidien

Oublions un temps les Avengers, renvoyons Batman à sa retraite. Mes héros 2017 se nomment Ambre, Camille, Jason, Charles, Imad et Tugdual.

sans-titre-2

En filmant le quotidien de 6 enfants atteints de différentes maladies invalidantes, Anne-Dauphine Julliand a fait un choix terriblement audacieux qui fait de « Et les mistrals gagnants » un film si singulier : se mettre à la hauteur des enfants. Continuer de lire « #Avent2018 – jour 30 : Les vrais héros du quotidien »

#Avent2018 – jour 7 : Top of the Lake : China Girl

IMG_E4817[2]

Comme souvent, quand un-e réalisateur-trice du cinéma se lance dans l’univers de la série télé, en s’investissant réellement dans le projet, ça nous donne des merveilles. On citera l’inévitable David Lynch et son « Twin Peaks », les Wachowski avec « Sense 8 » ou encore David Fincher avec « House of Cards » et plus récemment le fascinant « Mindhunter » (qui aura droit à son article aussi)…

30144

Continuer de lire « #Avent2018 – jour 7 : Top of the Lake : China Girl »

#héroïnes de l’été AVA, un film de Léa Mysius

ava2

Si vous ne l’avez pas encore vu, il vous reste encore un peu de temps pour vous régaler devant ce singulier premier film signé Léa Mysius sorti au début de l’été, double naissance d’une réalisatrice et de sa comédienne.

Ava, 13 ans, est en vacances avec sa mère. Elle apprend qu’elle va perdre la vue. Dès lors, s’opère une classique métamorphose, d’adolescente à jeune femme, pleine de colère, de cruauté, de désir incandescent, avec cet urgent besoin de vivre et de voir ce qu’il y a de beau, avant qu’il ne soit trop tard. Continuer de lire « #héroïnes de l’été AVA, un film de Léa Mysius »