#Avent2018 – Jour 28 : Sentiers

Navré, il s’agit ici principalement d’une surprise pour anglophones.

Il s’agit de Sentiers, une Newsletter de Patrick Tanguay. Oui, vous avez bien lu, je vous conseille l’inscription à une newsletter, car non, toutes les newsletters ne sont pas par essence destinées à vous vendre des trucs ou à s’entasser dans votre boîte mail. (Par exemple la nôtre… Mais bref!).

Sentiers, c’est avant tout un point hebdomadaire sur les nouvelles technologies, et la manière dont elles transforment la société. Vous n’avez absolument pas besoin d’être calé en science, juste d’avoir un esprit curieux et l’envie de découvrir les enjeux de la démarche scientifique à l’époque moderne.

Vous trouverez aussi en bloc des idées de design, des réflexions sur des produits culturels variés et des projets loufoques qui gagneraient à être connus.

Et en plus, il est Canadien.

Enregistrer

Publicités

#Avent 2018, jour 15 : La zététique

Oui, ça sonne comme un bégaiement. Non, ça ne sert pas juste à gagner au Scrabble à Noël. Mais ça peut marcher quand même!

La Zététique, c’est la science du doute ou du scepticisme. Plus prosaïquement, c’est, d’après la définition que les zététiciens donnent d’eux-mêmes : l’étude rationnelle des phénomènes présentés comme paranormaux, des pseudosciences et des thérapies étranges.

Ça ne sonne pas terriblement glamour ? C’est pourtant passionnant, à une époque ou chaque fait est agrémenté de son torrent de « Fake News » et « Fake Fake News » de s’intéresser à une philosophie du doute, qui s’utilise aussi comme un puissant outil d’autodéfense intellectuelle.

Vous cherchez des informations sur une pratique spécifique ? Vous cherchez des outils rhétoriques pour expliquer à un ami que non, vraiment, les illuminatis ne contrôlent pas la planète ? (Puisqu’il s’agit bien évidemment des chats). Vous êtes curieux de vous renseigner sur la méthode de validation scientifique en général, et sur la manière dont on peut créer de la connaissance ? C’est pour vous.

Si vous ne savez pas vraiment par quel bout prendre la chose, vous pouvez commencez par l’excellente chaîne d’Hygiène Mentale, par le groupe Facebook dédié, ou en consultant l’observatoire Zététique.

Enregistrer

Enregistrer

#Avent2018 – jour 9 : Confessions d’histoire

Vous vous souvenez de vos cours d’histoire au lycée ? Quand un professeur à moustache – si vous partagez mes souvenirs – vous expliquait d’un air las la dynastie des Bourbons, avec tout l’enthousiasme d’un condamné à mort.

Confessions d’histoire, c’est votre prof déguisé en Louis XIII, qui invite son super pote Robespierre pour s’envoyer des vannes sur la prise de la Rochelle. En faisant des blagues drôles. Et en parlant vraiment d’histoire. Oui, je sais, ça paraît impossible.

Et pourtant :

Lire la suite

#avent2018 – jour 3 : My dad wrote a Porno

Oui, vous avez bien lu le titre. Et je suis sur que celui-ci aura fait réagir même les moins anglophones d’entre vous.

My dad wrote a porno, c’est l’idée géniale – et malheureusement seulement disponible en anglais – de quelqu’un qui trouve le vieux livre érotique écrit par son papa et jamais publié. Roman qui est bien sûr d’une qualité affligeante et qui enchaîne des clichés comme des perles. Surtout, c’est lu au rythme d’un chapitre par semaine avec deux amis du narrateur et leurs commentaires allant du très drôle au très graveleux.

Si vous êtes amateur.e de podcast et anglophone, c’est une très chouette idée, qu’on réservera peut-être cependant à une écoute au casque. En essayant de ne pas trop pouffer comme un.e lycéen.e

PS : Si ce message ne fait pas exploser notre réfèrencement google, cette vie ne mérite pas d’être vécue.

Enregistrer

Enregistrer

La poldoc du dragon : rôlister avec sérieux

Puisque apparemment les jeux de rôle ne sont donc plus des portails vers la drogue, la débauche et les licences de films atroces (…Ou presque), et qu’ils trouvent maintenant leur place dans les rayonnages des bibliothèques, il s’agit maintenant de se poser une question de bibliothécaire à chignon et à classeur :

Comment fait-on sa politique documentaire sur un fonds dont, jusqu’à récemment, on était globalement assez convaincu que sa place était à peu près partout sauf dans une bibliothèque ? (Et notamment en prison, d’ailleurs)

Lire la suite

Une sélection d’applications jeunesse pour tablettes

A la bibliothèque, nous avons une dizaine d’Ipad. Le détournement de bien sociaux n’étant pas une option, et s’en servir pour caler des meubles pouvant être perçu comme une forme de provocation, nous nous sommes donc intéressés à quelques idées d’applications pour la jeunesse chouettes et faciles à utiliser, aussi bien en animation à la bibliothèque qu’à la maison. Et vu que vous êtes nos canards sauvages préférés, nous partageons !

Lire la suite

Jeux de rôle, DIY et miel

« Le jeu de rôle, c’est peut-être sympa hein ! Mais qui a le temps de se lire des bouquins de 400 pages de règles avant de préparer son scénario pendant des semaines ? »

Si l’on devait tacler les idées reçues à propos du jeu de rôle, celle-ci serait probablement dans le haut du panier, quelque part entre « Mais, vous sacrifiez vraiment des gens ? » et « En fait, c’est juste un truc où on mange des chips ? ».

Lire la suite

J’arrive dans cinq minutes – Sombre

Pour ce nouveau Booktube, c’est à nouveau du jeu de rôle, avec Sombre, de Johan Scipion ! Amateur d’horreur et d’ambiance pleine de tension, c’est pour vous !

Et  il faut croire malheureusement que les personnages de nos parties de jeux de rôle entre collègues finissent mal en général, puisque après le seul survivant de Perdus sous la pluie, nous n’avons à nouveau qu’un seul survivant sur onze joueurs !

J’arrive dans cinq minutes – Perdus sous la pluie

On vous a déjà parlé de notre nouveau fonds de jeux de rôle ici, c’est maintenant l’occasion de revenir plus spécifiquement sur l’un d’entre eux, avec un Booktube de Perdus Sous la Pluie, jeu de Vivien Féasson, qu’il nous avait fait l’honneur de venir présenter lors d’une soirée à la bibliothèque.

On le remercie d’ailleurs encore d’être venu nous voir, même si nous pleurons tous la perte de Eloïse, Tartothon, Momo et Le Petit Hugo, tous malheureusement disparus sous la pluie…