New York de A à …

M … pour commencer !

New York, ville monde, ville rêvée, fantasmée, imaginée, parodiée, adorée ou détestée est une manne pour les bibliothécaires que nous sommes.

en-vue-n80-sep-oct-2016Pas étonnant donc, que la Une du magazine En vue affiche l’Empire State building et que les bibliothèques parisiennes vous proposent en septembre et octobre des expositions, conférences, rencontres, projections, … sur cette thématique.

new-yorkMais alors, par où commencer pour vous parler de New York ? Quel fil tirer pour évoquer cette ville qui a été pendant longtemps en tête de la liste de mes voyages imaginaires et dont j’ai foulé le bitume par 2 fois depuis lors ?

book-shopComme je suis, malgré mes efforts, bibliothécaire jusqu’au bout des doigts de pieds, j’ai opté pour le sacro-saint ordre alphabétique ! Alors en route pour un voyage culturel  à New York de A à Z (abécédaire totalement subjectif qui prête à débat entre moi même et moi même !) avec en prime quelques adresses à tester ou endroits à visiter pour celles.ceux qui partiraient bientôt !

A COMME …

inspiree-par-berenice-abbottAbbot, Bérénice Abbott. Photographe américaine (1898-1991), elle a photographié et arpenté New York comme personne. Elle donne à son travail une valeur autant documentaire qu’artistique et développe son rapport à l’instant, au temps qui passe et s’échappe.

à voir/à faire
Faire des tours et détours dans Alphabet City (quartier de Manhattan dont les avenues sont les seules à porter des noms de lettres) et découvrir les multiples Community Gardens qui y sont cachés !

 

B COMME …

BrooklynBrooklyn folies de Paul Auster. Paul Auster n’est certes pas le seul à pouvoir prétendre au titre d’écrivain New-yorkais, mais il figurerait assurément dans les prétendants au titre avec ces nombreux romans tels Moon palace, Le Noël d’Auggie Wren … ou encore ses scénarios pour le cinéma, Smoke, Brooklyn Boogie.

à voir/à faire
Brooklyn Tabernacle, THE place pour assister à un spectacle Gospel … certes pas vraiment en mode intimiste, mais si vous êtes « lève tôt » vous serez parmi les fidèles et éviterez les touristes !

C COMME …

Central ParkCentral Perk. En référence au poumon new-yorkais qu’est Central Park, c’est le café emblématique de la série Friends où se retrouvent Rachel, Monica, Phoebe, Ross, Chandler, et Joe.

à voir/à faire
Vadrouiller dans le Chelsea Market, marché alimentaire et vestimentaire (très très trendy) qui s’est installé dans une ancienne usine Oreo … la boutique Fat Witch Bakery  y vend des brownies à tomber par terre !

D COMME …

Dumbo parkDos Passos. John Dos Passos, avec son roman Manhattan Transfer, dresse le portrait du New York du début du XXe siècle, bouillonnant, multiple, démesuré, en train se se construire et devenir « Ville monde ». Les acteurs de cette fresque exubérante se croisent, se frôlent, s’oublient, interagissent tels les foules anonymes des halls de gare … Un roman d’une grande modernité.
à voir/à faire
Paresser à Dumbo, quartier de Brooklyn, qui offre une vue imprenable sur la « skyline » de ses 2 parcs situés sous les piliers des ponts de Brooklyn et Manhattan.

E COMME …

Ellis IslandEisner. Will Eisner, auteur de bande-dessinée/romans graphiques, nous offre dans sa Trilogie new yorkaise, (1. La Ville ; 2. L’Immeuble ; 3. Les Gens) un portrait de sa ville, des portraits de ses habitants, illustre ses notes de vie, des petits moments anodins avec génie.

à voir/à faire
Prendre le ferry pour un saut dans le temps et l’histoire de l’immigration américaine sur Ellis Island.

F COMME …

flatiron-buildingFoer. Jonathan Safran Foer avec son fabuleux, déroutant roman « Extrêmement fort et incroyablement près » : un roman extrêmement triste et incroyablement drôle. Jonathan Safran Foer nous place dans un contexte particulièrement sombre (l’après 11 septembre), mais arrive à nous faire rire avec les réflexions chaque fois plus incongrues les unes que les autres d’un petit bonhomme de 9 ans, Oscar, attachant. Un très beau roman.

à voir/à faire
Avoir le vertige au pied du Flatiron Building, l’un des immeubles emblématiques de la ville par son architecture si particulière.

G COMME …

governor-islandGatsby the Great, magnifique roman de Francis Scott Fitzgerald, qui évoque le Long Island des années 20 autour de la figure obscure, charismatique, mystérieuse de Jay Gatsby, jeune millionnaire au passé trouble. Un classique à lire, relire et re-relire !

à voir/à faire
Governor’s Island. Des îles qui entourent Manhattan, c’est peut-être la moins fréquentée, pourtant elle ne manque pas de charme et propose régulièrement des expositions et festival d’arts.

H COMME …

Escaliers de secours NYorkaisHepburn. Audrey Hepburn chantant Moon River sur les escaliers de secours d’un immeuble typiquement new-yorkais dans Breakfast at Tiffany’s, élégante et romantique comédie de Blake Edwards.

à voir/à faire
Flâner sur la High Line, anciennes voies ferrées aériennes du Lower West Side, réaménagées en promenade piétonne.

I COMME …

Il était une fois en AmériqueIl était une fois en Amérique, dernier film de Sergio Leone, immense fresque, magnifique fable, avec à l’affiche Robert de Niro et pour décor, le Lower East Side, quartier juif de New York, de la Prohibtion aux des années 60.

à voir/à faire
Visiter l’ICP, International Center of Photography, musée de la photograhie qui propose de belles expositions.

J COMME …

JaSt John the Divinezz. Du roman de Toni Morisson à Autumn In New York, composé par Vernon Duke et interprété, entre autres, par Frank Sinatra, Ella Fitzgerald, Chet Baker et Harry Connick Jr., aux albums de Gregory Porter.

à voir/à faire
Découvrir la surprenante John The Divine Cathedral.

 

K COMME …

Kat'sKing Kong. Le film de 1933, certes, mais également le très bel album d’Antoine Guilloppé, tout en dentelle de noir et blanc qui nous offre un New York cinématographique.

à voir/à faire
Manger chez Kat’s, délicatessen typiquement new yorkais, connu notamment une scène de cinéma mythique entre Meg Ryan et Billy Cristal.

L COMME …

NY Public LibraryLet The Great World Spin (Et que le vaste monde poursuive sa course folle) de Colum McCan, roman polyphonique magistral dans le NY des années 70, des personnages décrits avec une rare sensibilité teintée de mélancolie, des ambiances saisissantes, une ville magnifiée …

à voir/à faire
Emprunter le Library walk ! Bibliothécaire ou non … ensuite franchir les lourdes portes de la NY Public Libray et/ou déguster une des fabuleuses pâtisseries de Lady M à deux pas.

M COMME …

ManhattanManhattan, film de Woody Allen. 70 films au compteur, les 4/5 ont pour décor New York : tout est dit !

à voir/à faire
Déguster un jus fait maison chez Melvin’s Juice Box et pourquoi pas au passage, acheter quelques vinyles !

 

En attendant de découvrir la suite de cet abécédaire vous pouvez jouer aussi et vous offusquer de ne pas avoir vu certains de vos incontournables ou lire un de nos coups de coeur de la rentrée littéraire New York Esquisses nocturnes.

img_4157

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

6 réflexions au sujet de « New York de A à … »

  1. Ping : New York jusqu’à … Z | Louise et les canards sauvages

    • Merci beaucoup pour votre retour et de nous avoir cité dans votre article … l’occasion de découvrir votre blog !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s