Chemins de traverse : Un festival / Trois romans / Un prix

Dans une ville de banlieue pas si loin de Nation, Noisy-le-Grand, a lieu chaque année un super, génial, très chouette festival de théâtre. Moment d’évasion, de rires ou de révolte, le festival des Chemins de traverse est fait pour tout le monde, avec une ligne de programmation très claire: des spectacles différents, des inclassables abordables, qui provoquent l’émotion. Des spectacles dans des grandes salles, ou des petites formes, ou en extérieur.

Et dans ce festival, se niche un prix littéraire, qui nous permet de découvrir des romans sur la même ligne, sélectionnés par les bibliothécaires de la médiathèque Georges Wolinski… des romans qui sortent de l’ordinaire, dans leur forme ou leur fond. Continuer de lire « Chemins de traverse : Un festival / Trois romans / Un prix »

Publicités

Ces gros pavés à lire (enfin) pendant l’été !

Notre article récent sur ce qu’il faut mettre dans sa valise (à lire ici!) m’a donné une petite idée car Céline disait qu’elle aimait emporter de gros pavés avec elle dans sa valise et je partage carrément son point de vue !

L’été ne serait-il pas le moment idéal pour s’attaquer à ces grosses briques (pour moi, au delà de 300 / 400 pages c’est déjà pas mal !) car on se doute que toutes ces pages doivent détenir des trésors de littérature, cacher des mondes fascinants et des intrigues à rebondissements sans fin…

Continuer de lire « Ces gros pavés à lire (enfin) pendant l’été ! »

A table !

Peut-être l’avez-vous constaté, les bibliothécaires, et particulièrement ceux de Louise Michel, sont gourmands … ils parlent assez souvent de nourriture, de cuisine, sont capables de s’écharper sur la différence entre une brioche, une gâche et une pogne, testent les recettes de tasty, lancent des challenges gâteaux vegan, et organisent même des apéros à la bibliothèque

Instagram Louise MichelPour entretenir ce péché mignon, voici quelques livres à dévorer !

Continuer de lire « A table ! »

Héroïnes #3

Les héroïnes commencent à faire parler d’elles sur le blog (pour mémoire, Mademoizelle Zazie, Françoise Héritier, Aya de Youpougon, La Capitana, Fifi Brindacier, Nina Simone à l’occasion du 8 mars, « journée pour le droit des femmes » et cet été, avec l’invitation de M. le Maudit à découvrir des héroïnes de fantasy).

En voici de nouvelles, que vous pourrez croiser, comme les précédentes, sur les étagères et dans les bacs de la bibliothèque :

heroines 3

Continuer de lire « Héroïnes #3 »

Héroïnes dans les littératures de l’imaginaire

Le 8 mars dernier, à l’occasion de la « journée internationale pour le droit des femmes », j’ai rédigé un article pour évoquer quelques unes de mes héroïnes.

Je ne voulais pas me contenter d’un article, une fois par an, à une date précise, pour parler de femmes illustres, glorieuses ! J’ai donc continué à en lister d’autres que j’aimerais mettre en lumière et me suis amusée à demander autour de moi : « quelles sont tes héroïnes ? » (je précise que cette question, je l’ai posé à des femmes aussi bien qu’à des hommes !).

Daenerys et son dragonEt quand on a un « spécialiste » des littératures imaginaires dans son entourage, et bien ça donne une belle liste d’héroïnes ! Il m’était donc impossible de ne pas inviter M. Le Maudit à nous présenter ces femmes hors du commun  :

Continuer de lire « Héroïnes dans les littératures de l’imaginaire »

Mais qu’est ce que je vais bien pouvoir lire cet été ?

Au dernier Café de Louise (le café littéraire de la bibliothèque Louise Michel, qui a pris ses quartiers d’été, mais que vous retrouverez tous les 15 jours dès la rentrée) nous avons évoqué nos futures lectures de vacances. C’est étonnant de voir que nous n’avons pas tous les mêmes critères pour qualifier un « livre de vacances ».

lectures d'été

Continuer de lire « Mais qu’est ce que je vais bien pouvoir lire cet été ? »

Héroïnes

Il existe des journées pour à peu près tout et n’importe quoi certes, mais certaines sont tout de même l’occasion de mettre en lumière des causes, des états de faits…

Comme beaucoup, j’use et abuse d’acronymes, veux aller plus vite que la musique, et tout en prônant l’éloge de la lenteur, cours après le temps ; il n’empêche, je déteste les raccourcis.

Journée-Internationale-Droits-FemmesConcernant la journée du 8 mars, comme je suis de nature tatillonne et pinailleuse, je préfère, entendre parler de « journée internationale pour le droit des femmes », et là, cette journée prend tout son sens … D’accord, je l’admets, c’est plus long, et ça peut bousiller un tweet limité à 140 caractères, mais un petit effort, les mots ont leur importance. Donc, non, ce n’est pas « la fête de la femme » … alors si l’envie vous prend d’offrir des fleurs, ou un bijou ou un aspirateur à une femme ce jour là, spécifiquement, retenez-vous et gardez ça pour un autre moment !

Continuer de lire « Héroïnes »