#ellesdéchirent : Artémisia Gentileschi

J’ai découvert le destin incroyable d’Artémisia Gentileschi grâce à l’excellente émission radiophonique de Stéphanie Duncan « Autant en emporte l’histoire ».

Artémisia Gentileschi (1593-1652) est une artiste peintre de la Renaissance italienne. Présentée comme ça, l’histoire pourrait sembler classique.  Continuer de lire « #ellesdéchirent : Artémisia Gentileschi »

Publicités

#ellesdéchirent : Kathryn Bigelow

Elle est la seule…

alg-kathryn-bigelow-jpg.jpg

En 90 années d’oscars, Kathryn Bigelow est le première et seule femme à avoir remporté l’oscar de la meilleure réalisatrice. Pour un film tout petit, sorti maladroitement en salle par un distributeur qui n’y croyait pas trop, avec ses recettes de 17 millions de dollars, comparé à l’ogre « Avatar » qui régnait sur le box office mondial avec ses plus de deux milliards de recettes. Continuer de lire « #ellesdéchirent : Kathryn Bigelow »

#Avent 2018 – Jour 24 : Artémisia Gentileschi

J’ai découvert le destin incroyable d’Artémisia Gentileschi grâce à l’excellente émission radiophonique de Stéphanie Duncan « Autant en emporte l’histoire ».

Artémisia Gentileschi (1593-1652) est une artiste peintre de la Renaissance italienne. Présentée comme ça, l’histoire pourrait sembler classique. C’est oublier le fait Continuer de lire « #Avent 2018 – Jour 24 : Artémisia Gentileschi »

#héroïnes de l’été AVA, un film de Léa Mysius

ava2

Si vous ne l’avez pas encore vu, il vous reste encore un peu de temps pour vous régaler devant ce singulier premier film signé Léa Mysius sorti au début de l’été, double naissance d’une réalisatrice et de sa comédienne.

Ava, 13 ans, est en vacances avec sa mère. Elle apprend qu’elle va perdre la vue. Dès lors, s’opère une classique métamorphose, d’adolescente à jeune femme, pleine de colère, de cruauté, de désir incandescent, avec cet urgent besoin de vivre et de voir ce qu’il y a de beau, avant qu’il ne soit trop tard. Continuer de lire « #héroïnes de l’été AVA, un film de Léa Mysius »

Héroïnes #3

Les héroïnes commencent à faire parler d’elles sur le blog (pour mémoire, Mademoizelle Zazie, Françoise Héritier, Aya de Youpougon, La Capitana, Fifi Brindacier, Nina Simone à l’occasion du 8 mars, « journée pour le droit des femmes » et cet été, avec l’invitation de M. le Maudit à découvrir des héroïnes de fantasy).

En voici de nouvelles, que vous pourrez croiser, comme les précédentes, sur les étagères et dans les bacs de la bibliothèque :

heroines 3

Continuer de lire « Héroïnes #3 »

Héroïnes dans les littératures de l’imaginaire

Le 8 mars dernier, à l’occasion de la « journée internationale pour le droit des femmes », j’ai rédigé un article pour évoquer quelques unes de mes héroïnes.

Je ne voulais pas me contenter d’un article, une fois par an, à une date précise, pour parler de femmes illustres, glorieuses ! J’ai donc continué à en lister d’autres que j’aimerais mettre en lumière et me suis amusée à demander autour de moi : « quelles sont tes héroïnes ? » (je précise que cette question, je l’ai posé à des femmes aussi bien qu’à des hommes !).

Daenerys et son dragonEt quand on a un « spécialiste » des littératures imaginaires dans son entourage, et bien ça donne une belle liste d’héroïnes ! Il m’était donc impossible de ne pas inviter M. Le Maudit à nous présenter ces femmes hors du commun  :

Continuer de lire « Héroïnes dans les littératures de l’imaginaire »

Héroïnes

Il existe des journées pour à peu près tout et n’importe quoi certes, mais certaines sont tout de même l’occasion de mettre en lumière des causes, des états de faits…

Comme beaucoup, j’use et abuse d’acronymes, veux aller plus vite que la musique, et tout en prônant l’éloge de la lenteur, cours après le temps ; il n’empêche, je déteste les raccourcis.

Journée-Internationale-Droits-FemmesConcernant la journée du 8 mars, comme je suis de nature tatillonne et pinailleuse, je préfère, entendre parler de « journée internationale pour le droit des femmes », et là, cette journée prend tout son sens … D’accord, je l’admets, c’est plus long, et ça peut bousiller un tweet limité à 140 caractères, mais un petit effort, les mots ont leur importance. Donc, non, ce n’est pas « la fête de la femme » … alors si l’envie vous prend d’offrir des fleurs, ou un bijou ou un aspirateur à une femme ce jour là, spécifiquement, retenez-vous et gardez ça pour un autre moment !

Continuer de lire « Héroïnes »