Mektoub, my love/ Canto Uno : Hymne à la vie

A l’aube du prochain festival de Cannes, voici le premier de mes deux films préférés cru 2017… Eté 94, Amin devenu parisien où il espère devenir réalisateur, revient à Sète.  Il y retrouve Tony le cousin séducteur, avec qui il croise deux vacancières qui les retrouvent chaque soir dans le restaurant familial, lieu symbolique, lieu de rendez-vous avant la fête. Un marivaudage se met en … Continuer de lire Mektoub, my love/ Canto Uno : Hymne à la vie

#Avent2018- jour 19 : Diane a les épaules

diane

Une jeune femme décide de porter l’enfant de ses meilleurs amis. Mois après mois comme autant de chapitres, le film si bien écrit de Fabien Gorgeart nous invite à suivre cette grossesse particulière. Continuer de lire « #Avent2018- jour 19 : Diane a les épaules »

#héroïnes de l’été AVA, un film de Léa Mysius

ava2

Si vous ne l’avez pas encore vu, il vous reste encore un peu de temps pour vous régaler devant ce singulier premier film signé Léa Mysius sorti au début de l’été, double naissance d’une réalisatrice et de sa comédienne.

Ava, 13 ans, est en vacances avec sa mère. Elle apprend qu’elle va perdre la vue. Dès lors, s’opère une classique métamorphose, d’adolescente à jeune femme, pleine de colère, de cruauté, de désir incandescent, avec cet urgent besoin de vivre et de voir ce qu’il y a de beau, avant qu’il ne soit trop tard. Continuer de lire « #héroïnes de l’été AVA, un film de Léa Mysius »

Ces gros pavés à lire (enfin) pendant l’été !

Notre article récent sur ce qu’il faut mettre dans sa valise (à lire ici!) m’a donné une petite idée car Céline disait qu’elle aimait emporter de gros pavés avec elle dans sa valise et je partage carrément son point de vue !

L’été ne serait-il pas le moment idéal pour s’attaquer à ces grosses briques (pour moi, au delà de 300 / 400 pages c’est déjà pas mal !) car on se doute que toutes ces pages doivent détenir des trésors de littérature, cacher des mondes fascinants et des intrigues à rebondissements sans fin…

Continuer de lire « Ces gros pavés à lire (enfin) pendant l’été ! »