T’es bibliothécaire ? Tu passes ton temps à lire alors ?

Souvent quand je dis à quelqu’un que je suis bibliothécaire, il pense que mon métier consiste à :

  • lire toute la journée ;

  • être un genre de caissière qui bipe des codes barres en continu pour prêter des livres ;
  • ranger des livres de façon relativement obsessionnelle ;

Continuer de lire « T’es bibliothécaire ? Tu passes ton temps à lire alors ? »

Publicités

La face cachée des bibliothécaires 2/2

D’accord on a plein de peluches et de jouets; d’accord on vit dans le bazar même si parfois on essaie de ranger.
Mais on travaille aussi, en vrai. Sérieusement. (Enfin…)

Une chose est sûre, c’est qu’on n’a pas tous les mêmes méthodes de travail.

IMG_9303
Faire le planning. Joie et bonheur.

Continuer de lire « La face cachée des bibliothécaires 2/2 »

La face cachée des bibliothécaires 1/2

IMG_9269 - Copie
La divinité des codes-barres.

« Mais, quand la bibliothèque est fermée, vous ne travaillez pas ? »

Que le (la !) bibliothécaire qui n’a jamais entendu cette question me jette la première pierre !
Car oui, peut-on imaginer que les bibliothécaires travaillent quand la bibliothèque est fermée ? Qu’est-ce qu’ils pourraient bien y faire, d’ailleurs ?

Continuer de lire « La face cachée des bibliothécaires 1/2 »

La semaine de Louise chez Louise (1)

Merci François pour la photo
Le Piou-piou, ma nouvelle addiction

Et si vous aviez la chance de connaitre la bibliothèque d’un autre point de vue ? Pas celui du charmant lecteur, ni de celui qui vient flâner ou encore profiter du jardin mais celui d’être STAGIAIRE à Louise Michel. La situation pourrait paraitre ingrate, je vous assure ce n’est pas le cas.

Continuer de lire « La semaine de Louise chez Louise (1) »

Protanope toi-même ! (si t’es daltonien, tape dans tes mains)

mais qui se cache ici ?
mais qui se cache ici ?

« Bonjour, je m’appelle Julien et je suis daltonien … »

Voilà comment pourrait commencer cette incroyable plongée dans un monde fait de chiens verts et de pelouses oranges, un monde où le violet n’existe pas et où « saumon » n’est pas une couleur mais un truc qui se mange (de préférence cru et accompagné de sauce soja. Sucrée la sauce parce que sinon c’est dégueu). Continuer de lire « Protanope toi-même ! (si t’es daltonien, tape dans tes mains) »