L’une chante l’autre pas

A travers l’amitié de Pomme et Suzanne, Agnès Varda retrace quinze ans de féminisme avec en toile de fond l’immense combat gagné par nos aînées : le droit à l’avortement. (L’occasion de relire le discours emblématique de Simone Veil face à une Assemblée essentiellement composée d’hommes qui la huent marque l’histoire. La loi Veil pour l’IVG, Interruption Volontaire de Grossesse, est adoptée en 1974, permettant … Continuer de lire L’une chante l’autre pas

Et l’aube sera grandiose…

Attention, coup de coeur absolu (oui je sais, je dis souvent ça mais bon, en ce moment j’ai de la chance dans mes lectures !) : si vous aimez les histoires de famille, les portraits hauts en couleur, les liens mère/fille pleins de complexité, les flash back, et l’autrice talentueuse Anne-Laure Bondoux, alors peut-être que, comme moi, vous allez dévorer ce livre en 24h et oublier toute vie sociale avant d’avoir atteint la dernière page. Et comme nous sommes tous des éternels insatisfaits vous allez vous écrier ensuite « RRRAAAH je l’ai lu trop viiiite ! Pourquoi il est déjà terminéééé???? » C’est le drame de ma vie. Mais ponctué de belles découvertes littéraires donc ça vaut le coup ! Ma dernière crise fut donc avec ce roman dont le titre (une fois de plus, oui, je suis faible) m’a complétement appelée !

« L’aube sera grandiose » n’est-ce pas prometteur? On se demande d’ailleurs si elle nous invite à lire jusqu’à l’aube, à attendre l’aube avec elle… Ou si l’aube vient des parcours de vie des personnages, d’un chemin de vie chaotique qu’elle leur ferait emprunter et qui finirait par une aube magnifique… Et bien, sans rien spoiler, je peux vous dire que c’est un peu tout ça à la fois… Continuer de lire « Et l’aube sera grandiose… »

#Avent 2018, jour 29 : Inséparables

Attention : coup de coeur absolu et émotions à tous les étages !

J’avais déjà entendu parlé de ce livre sur d’autres blogs de critiques et nous l’avions acheté en nous disant que c’était original et que ça titillait notre curiosité : en effet, c’est l’histoire de deux soeurs jumelles de 16 ans, siamoises par la hanche, et leur histoire est racontée en vers…

Cela vous fera peut-être penser au roman Songe à la douceur de Clémentine Beauvais, histoire d’amour racontée en vers, dont Claire vous avez déjà parlé ici. Et, devinez quoi, vous auriez raison car Clémentine Beauvais est d’ailleurs la traductrice de ce roman de Sarah Crossan et c’est parfait.

Continuer de lire « #Avent 2018, jour 29 : Inséparables »

Premiers baisers et canards rougissants

Dis-moi indocile Angelica, délicieuse effrontée, trouveras-tu l’amour en embuscade, finalement conquise par le highlander, dans le boudoir des délices ?

Et puis si genre il n’y a personne dans le boudoir, ni lord convoité, ni cowboy à l’horizon, t’as qu’à essayer à droite de l’accueil, à la bibliothèque Louise Michel, dans une romantico-magnifique étagère…

Car oui, les canards croient à la romance et souhaitent accorder une place de choix aux romans sentimentaux car ils sont persuadés qu’il n’y a pas de plaisir coupable, juste du plaisir de lire.

Continuer de lire « Premiers baisers et canards rougissants »

Musiques de rupture (2/2)

Dans un article précédent (cliquez ici pour « l’écouter »), on vous parlait de notre sondage auprès des collègues sur les musiques de rupture. Qu’on se fasse plaquer ou qu’on plaque quelqu’un, on a tous nos petits hymnes personnels et l’expérience montrait que certains ont envie de toucher le fond avec de la musique larmoyante, qu’on vous a listée la dernière fois. Aujourd’hui, on va aborder le côté énervé des ruptures; ceux qui ont envie de tout casser, brûler et mettre en miettes, qui ont la rage en eux, qui détestent l’autre et la vie en général (l’amour, c’est nul). Mais aussi ceux qui écoutent de la musique qui leur dit de se bouger car ils sont bien meilleurs que la personne qui a osé les lâcher (les autres sont tous des nuls).

On a donc continué notre petit tour des collègues pour regrouper un tas de chansons assez énervées pour ces moments délicats ! Continuer de lire « Musiques de rupture (2/2) »

Musiques de rupture (1/2)

Quentin a insisté pour qu’on mette cette photo !

Vous devez vous demander pourquoi nous écrivons un article sur les musiques de rupture. Alors, rassurez-vous tout de suite (même si vous êtes peut-être très calmes) cela n’annonce rien de grave au sein de l’équipe ! Cette idée saugrenue vient surtout d’un soir où nous avons mis une musique de sortie à la bibliothèque et qu’on s’est mis à avoir un débat enflammé sur les musiques qu’on écoutait quand on se faisait larguer ou quand on larguait… Et on s’est rendus compte qu’il y avait plus ou moins deux écoles (ne parlons pas de la troisième école qui consiste à ne jamais s’être fait larguer et qui est un chouïa crispante). Continuer de lire « Musiques de rupture (1/2) »

On est tous des grands ados paumés et révoltés

Un titre qui va peut-être vous parler ? Car oui, je vous vois mâchouiller votre chewing-gum devant l’écran, triturer le trou dans votre jeans et tournicoter vos cheveux moyennement propres autour de votre doigt en pensant au sens de la vie… Mais c’est surtout une phrase qui me trotte dans la tête après avoir lu récemment plusieurs livres (aussi bien des documents pour adultes que pour grands ados) qui explorent les failles, les désirs, le mal-être, les débordements, les bouleversements, les rencontres et les émotions à fleur de peau qui vont avec la période de l’adolescence…et qui nous poursuivent un peu (ou beaucoup) à l’âge adulte, pour le meilleur et pour le pire! Et si on se laissait aller à la mélancolie, aux larmes ou à la révolte et à la passion en lisant un bon bouquin?!

Continuer de lire « On est tous des grands ados paumés et révoltés »

Songe à la douceur – Pari réussi d’un roman d’amour en vers

Aujourd’hui sur notre chaîne de booktubing (J’arrive dans 5 minutes), je vous parle du roman de Clémentine Beauvais Songe à la douceur, qui est sans conteste mon gros coup de cœur de l’année. Inattendu, drôle, bouleversant, je ne vous dis que ça… Continuer de lire Songe à la douceur – Pari réussi d’un roman d’amour en vers

Le livre de perle : amour, aventure, merveilleux

le-livre-de-perle-520511-250-400Il y a des livres dont la première phrase, déjà, vous embarque. Ce fut le cas du Livre de Perle. Dès ce « Qui pouvait deviner qu’elle avait été une fée ? », j’ai plongé pour ne ressortir, que quelques jours plus tard, toute chamboulée par ce beau récit plein d’humanité, d’amour et de féérie. Oui, rien que ça.

Continuer de lire « Le livre de perle : amour, aventure, merveilleux »