J’arrive dans 5 minutes : Spécial Nouveautés DVD

Pour nous autres vidéothécaires, le mois de janvier signifie mois des nouveaux budgets, et donc des nouvelles commandes, et une injection de nouveaux titres après une mini disette de trois mois…

Du coup, l’occasion m’a été donné de vous dévoiler quelques uns des titres sélectionnés par la bibliothèque pour cette première commande, un unboxing réjouissant pleins de titres essentiels.

On y parle de Cannes, de séries, de films d’animations ou encore de Star Trek !

Et on ne vous a pas tout dévoilé, puisque pleins de titres sont encore à venir (entre autres Nocturama, The Strangers, Irréprochable ou encore l’excellent Kubo et l’armure magique)…

Et c’était 2016…

2016

Faire des tops, c’est ma grande passion !

Mais faire le bilan de l’année 2016, c’est surtout faire le bilan de toutes les choses qui sont dans les bilans des autres et qu’on a raté… Et ça fait mal…

Lire la suite

I’m never gonna dance again…

… The Way I Danced With You. (Careless Whispers)

(Je ne danserai plus jamais comme je dansais avec toi)

     C’est pas marrant de faire des nécros, surtout quand, en parlant d’un artiste qu’on admirait, on tape dans les madeleines de l’enfance en se remémorant des moments, des instants.

5053877_6_f80f_le-chanteur-qui-a-connu-le-succes-avec-le_a64b797e4256baf188a0f73bf2417ab2

    Il n’y a encore pas si longtemps, je considérais que les plus belles chansons d’amour étaient « Your Song » d’Elton John et « Careless Whispers » de George Michael. Pourquoi? Parce que le mot « amour » n’y était pas mentionné. Bon, évidemment, il y a de très belles chansons qui parlent d’amour en entourant le mot en question de sonorités merveilleuses. Mais dans mon adolescence, les chansons où « Love » était mentionné tous les 4 mots étaient affreusement nombreuses et tuaient le sens du mot, en faisaient un gimmick… Elton John et George Michael avaient fait quelque chose qui me remuait, ils parlaient d’amour sans jamais en utiliser le mot, comme pour sous-entendre que ce n’était pas le « Love » de Whitney Houston, beuglé jusqu’à explosion des tympans, qui pouvait au mieux parler de sentiment, mais des danses, des mots non dits et des soupirs irréfléchis. Lire la suite

J’arrive dans 5 minutes: FIGHT CLUB 2

Fight Club, chef d’oeuvre culte signé David Fincher, a très bientôt 17 ans et le roman tout aussi immense de Chuck Palahniuk a fêté ce même anniversaire en avril dernier.

Sorti en juin dernier, FIGHT CLUB 2 est une suite sous forme de comic-book qui nous amène à découvrir ce qui s’est passé après…

Etait-ce une bonne idée ? Fallait-il laisser Tyler Durden dans nos mémoires ?

La réponse dans cette vidéo, par Pierre-Marc :

A dans 15 jours pour un roman post-apocalyptique !

When there’s something strange in your neighbourhood*

Si l’été 2016 aura été marquant pour moi c’est pour cette belle vague de nostalgie qui m’a saisie au détour du mois d’Aout…

giphy

Quand Netflix a lancé sa série de l’été, Stranger Things, ils ne se doutaient pas qu’ils allait déclencher toute cette vague d’amour. Lire la suite

TOP 5: l’année de Petrus Marcus

Et oui!

Vous les voyez fleurir dans toute la presse culturelle, et l’auteur de ces lignes, vénérateur du concept, vous a dressé des listes de ses 5 oeuvres préférés, pour vous donner envie, pour en parler…

Dans le génialissime « Haute Fidelité » de Nick Hornby, le personnage principal, Rob Fleming, n’a qu’un amour, la musique, et une passion: dresser des listes, le top 5 de tout et n’importe quoi… Vous dire si j’aime ce mégalomane passionné associal déjanté merveilleux de personnage Hornbyien à souhait, avec ses explications fantaisistes de la vie…

Faire un top, c’est un plaisir, parce qu’il impose deux exercices:

1- Je dois me souvenir de tout ce qui a fait l’année, de tous les films, livres, jeux, disques… Et se souvenir, c’est y repenser, et se concentrer sur le meilleur. Et se concentrer sur le meilleur, c’est se réjouir de toute la magie que nous apporte la culture et les artistes.

2- Je dois faire du tri. Ne rien oublier dans un premier temps, puis faire des choix. Et quand on choisit, on justifie, on expose, on développe et dans la foulée, on a envie de partager. (Et on s’étonne que Rob Fleming tienne un magasin de disque et moi je suis bibliothécaire)

Donc voici que voilà, en image et en son, mes TOP 5.

Lire la suite

Le café de Louise

Vous en rêviez, le blog de Louise et des canards sauvages l’a fait :
retrouvez le Café de Louise sur votre blog préféré !

(Vous êtes accro, vous ne pouvez plus vous arrêter et vous voulez rattraper tous les Cafés de Louise ? C’est ici que ça se passe !)

N’hésitez pas à vous créer un compte Pinterest, c’est rapide et vous pourrez commenter les livres du café de Louise…

(Sinon, vous pouvez cliquer sur l’image en-dessous pour avoir un aperçu de ce qui a été présenté. Attention, il faut cliquer deux fois pour que l’image s’affiche en grand.)

Café Louise 24-10-2015

Mais c’est quoi le Binge ?

Binge_Watch_TVNé du binge-drinking (pratique peu recommandée si vous aimez les marchés du dimanche matin), le Binge-Watching est une nouvelle façon de nommer les légendaires (oui, bon légendaires pour quelques initiés) « marathons télés ». Lire la suite

All You Need is Kill

 28676_Quad+date.indd

Peu d’histoires existent dans beaucoup de formats culturels. Certes, il y a bien Game of Thrones (livre, série, jeux vidéo) ou The Walking Dead (comics, roman, jeu vidéo, série télé), qui cumulent, mais sinon, c’est un peu rare, d’autant plus qu’on parle ici plus d’univers que de narration à proprement parlé.

« All you need is kill » est une exception assez intéressante. Narrant la même histoire mais de façon différente en Manga, roman et film, l’histoire du soldat perdu dans une boucle temporelle est un objet à part.

Lire la suite