Mes podcasts à moi (1/3)

Dans cet article, il ne sera question que de podcasts « natifs » (produits par des web radio ou studios de podcast) et pas d’émissions de radio diffusées sur les ondes et qu’on peut ré-écouter à la demande (cela fera sûrement l’objet d’un autre article).

Mes collègues, mes ami·e·s vous le diront, il est assez rare que je ne prononce pas le mot « podcast » au cours d’une discussion. Je suis ce que l’on appelle une podcast addict et préfère même le terme québécois de « balado-diffusion » (« je vais m’écouter un p’tit balado en cuisinant » ou encore « j’ai écouté hier un super balado sur le parcours de la championne Surya Bonali »).

Comment faire pour écouter un podcast ? Soit en allant chercher le « son » directement sur le site du podcast, soit en téléchargeant une appli de podcast qui permet de vous abonner, soit sur les plateformes traditionnelles que vous utilisez déjà peut-être pour écouter de la musique (Spotify, Deezer, Soundcloud, Itunes, Youtube…). Vous pouvez alors télécharger les épisodes sur votre téléphone ou votre tablette et ainsi concrètement vous balader avec une émission dans les oreilles.

Le titre de cet article fait clairement référence à une création Arte Radio (pionnier du genre) : « Un podcast à soi ». En effet, depuis 2002, Arte Radio propose des émissions, documentaires ou fictions, à écouter à la demande. Ce qui fait la grande qualité de cette Web radio c’est non seulement la variété des thématiques abordées mais également la qualité de l’habillage sonore, du montage et du mixage.

J’ai mis un premier pied dans l’univers du podcast d’une part car je suis une fille de radio mais aussi et surtout via des podcasts féministes. En effet, ces thématiques étant assez peu abordées dans les médias « traditionnels », mon attention s’est portée sur les podcasts qui donnent la part belle au féminisme, aux thématiques liées aux identités de genre, à l’égalité femme-homme, …

The Womanist, Mise à nu·e·s, Les Couilles sur la table, YESSS le podcast de Warriors, La Poudre, Quoi de Meuf ?La Menstruelle, Camille, Mansplaining, Interieur Queer, sont quelques beaux exemples avec chacun leurs spécificités, que ce soit de la discussion collective étayée de témoignages, l’interview d’une personnalité sur son parcours, le décryptage d’un thème, l’analyse d’objets de la pop culture, le point de vue intersectionnel …

 

 

A SUIVRE …

 

Une réflexion sur “Mes podcasts à moi (1/3)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s