Paris d’Exil et nous : un Escape Game à la bibliothèque pour apprendre les maths !

Dans la lignée de notre chouette partenariat avec l’association Paris d’Exil (cf article précédent sur l’atelier Makey Makey et notre sens du rythme incontestable) nous mettons les maths à l’honneur de façon ludique et avons organisé un Escape Game « maison » d’une heure dans la salle d’animation de la bibliothèque !

Grâce à l’imagination d’Iro, professeure de mathématiques bénévole et binôme parfait dans l’art du faisons-ça-sans-un-radis-mais-avec-panache, la salle d’animation a pu être métamorphosée en compartiment de train SNCF Paris-Berlin (oui c’est précis, immersion oblige).

Esprit d’équipe et bonne humeur communicative, nous étions très bien entourées pour réussir. Grâce à l’implication de Chloé, Constance (deux collègues aussi efficaces qu’enthousiastes qui ont mené le projet avec nous) et Bastien (un web développeur talentueux, ami des bibliothèques qui nous a codé une interface d’enfer) nous avons tenté de recréer une atmosphère authentique et immersive.

Logos divers, wagon restaurant, VRAI costume d’hôtesse de l’air (oui, c’est un train mais on IN-NOVE) objets divers et annonces faites au micro en direct, nos cerveaux ont chauffé pour réussir ce nouveau défi créatif !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le scénario est simple : Vous êtes un·e agent·e des Services Secrets censé·e sauver le monde (rien que ça) avec des informations capitales contenues dans votre valise. Malheureusement, elle est échangée à la gare avec celle d’un cuisinier qui possède exactement le même modèle ! A vous de retrouver dans la mallette de l’inconnu les indices qui vous permettront de trouver son numéro de téléphone et de le contacter pour faire l’échange !

Tournés autour de trois pays (l’Egypte, l’Inde et le Mexique) les indices apparaissaient sous différentes formes (objets, fruits, encens..). Les énigmes mathématiques imaginées par Iro ont mobilisé des compétences diverses dans le but d’obtenir des segments du fameux numéro, à taper sur tablette dans l’interface finale de Bastien pour valider le résultat. La réponse juste se manifestait par une sonnerie de téléphone et signifiait la réussite en musique du groupe !

Pour les moments difficiles, les hôtesses que nous interprétions passaient à chaque son de cloche activé par Iro! Celle-ci, présente dans la salle tout le long en tant que serveuse du wagon bar, vérifiait le degré d’avancement et nous signifiait lorsqu’une aide devenait nécessaire. Nous passions alors à tour de rôle, énonçant innocemment une phrase clé qui pointait un endroit où chercher l’indice le plus proche (« Faites bien attention de ne pas oublier vos bagages SOUS LES SIÈGES »).

En bref, un grand succès pour des participants motivés et très doués en mathématiques : un ou deux seuls indices auront finalement suffi à les orienter vers la solution, ce qui a grandement impressionné la non-scientifique pathologique que je suis.

Un atelier à ré inventer rapidement et que nous avons hâte de tester à nouveau à la bibliothèque !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s