De la bibliothèque à l’agriculture urbaine, changer de métier ?

Voilà, voilà… cette fois, il faut bien le dire, je quitte la bibliothèque Louise Michel… et oui. Pas si facile de quitter ce beau projet et cette chouette équipe, mais parfois on se dit qu’il est temps de se lancer dans de nouvelles aventures. C’est le cas pour moi d’autant plus que je vais complètement changer de métier. Fini le monde des bibliothèques, je quitte la Direction des Affaires Culturelles pour rejoindre, toujours à la ville de Paris, la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement et plus précisément le service en charge du projet Parisculteurs. Parisculteurs vise à redévelopper l’agriculture dans la ville : installations maraîchères sur des toits, champignonnières dans d’anciens parkings, culture de Houblon le long de murs…

Les expériences sont multiples. Au milieu de tout ça, je ne vais pas moi-même jardiner ni m’occuper des aspects les plus techniques (pour lesquels je n’ai pas les compétences) mais travailler à faire connaître et participer au suivi de ces initiatives notamment.

Alors oui, fini pour moi l’accueil du public à la bibliothèque, les Louise & Michel en perruque, les soirées pyjama en pyjama, les commandes de livres, les heures à lire avec les petits sur les tapis de la bibliothèque. Et tout ça va me manquer… beaucoup. Mais cette nouvelle aventure que je vais démarrer, si différente soit-elle, n’est pas non plus complètement détachée de ce qui faisait mon métier de bibliothécaire. Parce que dans le travail, il y a bien sûr ce que l’on FAIT mais aussi, POURQUOI on le fait. Des valeurs quoi. Et c’est important aussi.

Être bibliothécaire, c’est bien sûr accueillir du public, participer à l’animation d’un lieu, gérer des collections de documents… Mais si l’on voit les choses plus largement, être bibliothécaire c’est faire pour et avec les autres (le public, l’équipe, les partenaires), c’est travailler à mettre en commun un espace, des ressources pour que cela soit accessible au plus grand nombre. Il y a bien sûr une dimension sociale dans tout cela mais il y a même, je trouve, une dimension écologique : une bibliothèque c’est un lieu qui met en commun des biens pour que les gens puissent les partager au lieu de les acheter. Et cela fait clairement partie de ce qui compte dans mon métier (et en plus à Louise Michel, on a un jardin).

Si je ne connais pas encore tous les tenants et les aboutissants de mon futur poste, je sais que je tente l’aventure parce qu’il y a ce que je vais faire (notamment visiter de chouettes lieux insolites au moins de temps en temps), mais il y a aussi pourquoi je veux le faire. Faire pousser de la nourriture en ville, même si cela reste à petite échelle, est pour moi quelque chose qui a du sens. Les projets d’agriculture urbaine qui se multiplient un peu partout portent souvent des valeurs sociales, conviviales, solidaires, écologiques… des valeurs assez proches donc de ce qui me plaisait dans mon métier de bibliothécaire. Avec toujours cette notion de service public bien sûr ! Pas si éloigné quoi…

Alors voilà, je m’en vais mais je compte bien continuer ailleurs tout ce que j’ai appris, construit, découvert et partagé ici. Merci à tous, le public, les collègues, qui faites partie de tout ça !

Et il restera bien sûr une belle part de canard en moi…

#forevercanard

******************************************

P.S. : me demande si en lisant cet article, certains bibliothécaires se seront permis de faire une blague sur le désherbage comme point commun entre mes deux métiers…

P.P.S : je profite de cette dernière tribune pour inviter chacun d’entre vous à se lancer dans l’aventure du jardinage. On a tous un bord de fenêtre au moins où l’on peut faire pousser un peu de ciboulette et quelques tomates cerises et ça n’en a peut-être pas l’air, mais c’est un premier pas pour changer le monde (si, si…), j’avais déjà parlé jardin et de tout ça dans mon article : Comment sauver le monde avec une grelinette.

Je vous invite également à découvrir :

Allez zou, cette fois je file, mais je ne manquerai pas de repointer bon bec par ici de temps en temps. En attendant, portez-vous bien, et n’oubliez pas que…

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s