Le génie de Goliarda Sapienza : esprit libre et reconnaissance tardive

Une des plus émouvantes découvertes de l’année pour moi, Goliarda Sapienza est de ces auteur.e.s qui changent votre perception de la réalité et vous poussent à entrevoir des lumières intellectuelles et sublimes dont vous n’auriez pas soupçonné l’existence.

Née en Sicile en 1924 d’une famille d’intellectuel.l.e.s anarcho-socialistes, cette talentueuse autrice baigne dès l’enfance dans un milieu politisé et engagé qui lui donnera très tôt de quoi étoffer sa curiosité humaine et intellectuelle.

Libre et insoumise, sa vie fût un chemin semé de grandeur, de choix osés et de chutes, jusqu’à celle qui lui sera fatale en 1996.

Faisant fi des convenances archaïques de l’époque, elle ne cachera ni son amour pour les femmes qui l’ont accompagné (telles Roberta la révolutionnaire inconstante dans les Certitudes du doute, et Erica la princesse mystérieuse dans Rendez vous à Positano) ni sa singularité littéraire et poétique.

Elle a tout sacrifié pour l’écriture et n’aura jamais pu profiter de son vivant de la reconnaissance du public. Son chef-d’oeuvre l’Art de la Joie qu’elle aura mis presque dix ans à terminer ne sera traduit en France qu’en 2005 aux éditions Viviane Hamy, les premières à faire connaitre aux lecteur.ices la romancière talentueuse et passionnée qu’elle fût.

giphy-1

Oscillant toujours entre doutes, questionnements inquiets et envols passionnés, ce style si atypique et enveloppant parvient à nous immerger dans son regard et dans son ressenti. Positano vous apparaîtra comme un refuge mystique plein d’étrangetés, un lieu habité par une présence régissant ses propres lois et son propre espace-temps. Sa fascination communicative pour son amie Roberta (entre autres) vous plongera dans les rues de Rome, son atmosphère foisonnante et sa métamorphose palpable en nouvelle grande métropole, déchirée entre son passé et sa surfréquentation nouvelle …

 

Voyagez, et soyez ému.e.s par cette figure aujourd’hui emblématique de la littérature italienne. Foncez en emprunter en bibliothèque ou en acheter aux éditions le Tripode où vous retrouverez l’intégralité de son oeuvre !

giphy

 

 

 

Rachelle

Enregistrer

Publicités

Une réflexion sur “Le génie de Goliarda Sapienza : esprit libre et reconnaissance tardive

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s