Demain tout commence avec Omar Sy

Vous avez adoré Omar Sy dans Intouchables ? Dans un mélange parfait entre comédie et mélodrame ? Alors ce film est fait pour vous.

Demain tout commence
Demain tout commence

Ce long métrage de Hugo Gélin (remake du film mexicain Ni repris ni échangé de Eugenio Derbez) nous invite à réfléchir sur les épreuves de la vie et comment les aborder. Comment on peut transformer un coup du sort qui nous tombe dessus sans crier gare en une histoire merveilleuse qui marque une vie avec autant d’amour, de joie, de tristesse, d’apprentissage et de vitalité qu’il en est possible. Si je devais décrire l’enjeu de ce film en une phrase, je dirais que Gélin a voulu nous montrer à travers cette séquence, qu’on est tous confronté à des obstacles sur notre chemin mais que la vie nous laisse toujours le choix d’en faire soit un accident soit une formidable aventure.

Sur le tournage
Hugo Gélin et Omar Sy

C’est en tout cas le choix qu’a dû faire Samuel (Omar Sy), un jeune fêtard irresponsable qui cumule les relations sans lendemain, lorsqu’une de ses anciennes conquêtes arrive un jour sur le bateau où il travaille un bébé dans les bras en proclamant que c’est le sien. Perdue, submergée par son tout nouveau rôle de mère, réalisant qu’elle n’est pas prête à le devenir, Kristin (Clémence Poésy) s’en va en laissant Gloria, leur fille d’à peine 3 mois, dans les bras de son père sans explication et sans lui demander son avis. Paniqué, Samuel se lance dans une course poursuite pour lui rendre l’enfant, mais il perd sa trace à Londres. Sans sous, désespéré, avec, pour la première fois de sa vie, une grande responsabilité qui pleure dans ses bras, Samuel est complètement perdu et déboussolé. C’est dans cette situation complètement chaotique que le jeune homme rencontre dans le métro Bernie (Antoine Bertrand), un cinéaste homosexuel français qui, impressionné par une de ses cascades, lui propose un logis et un travail. C’est dans cette situation étrange que Samuel élève Gloria du mieux qu’il peut, essayant de remplir chaque moment de la vie de l’enfant de magie et de jeux. Aidé par Bernie qui joue le rôle d’un second père, Gloria vit sa vie comme un scénario de film.

Omar sy
Samuel (Omar Sy)  et Gloria (Gloria Colston)

 

Mais un jour, dans cette vie féerique bâtie par Samuel, Kristin réapparaît, déterminée à reprendre sa fille coûte que coûte, même si cela veut dire trainer en justice Samuel, bien décidé à garder la fille qu’il a élevée presque tout seul pendant 8 ans près de lui.

Mère de Gloria
Kristin ( Clémence Poésy)

Bouleversant, aussi triste qu’il est joyeux, ce film est (pour ma part) un chef-d’œuvre digne d’Intouchables. Omar Sy a de nouveau relevé le défi de transmettre aux spectateurs une vaste palette d’émotions. La manière dont il interprète cette formidable histoire d’amour entre un père et sa fille à l’écran nous y fait presque croire et nous fait passer par de nombreux états émotionnels forts. Il est plein de surprise et de tendresse. Il est vraiment bouleversant d’amour et d’humanité. Chaque personnage, même Kristin, finit par nous inspirer une compassion et un attachement certains par la visualisation de leurs sentiments, leurs parcours et leurs situations respectives extrêmement bien illustrés par Gélin. On voit que les scènes ont été choisies avec soin par le réalisateur pour mettre au premier plan l’amour qui lie Samuel et Gloria, l’extraordinaire courage d’un père prêt à tout sacrifier pour le bonheur de sa fille. Un courage rare qui nous pousse parfois à nous demander si, dans la même situation, nous aurions fait preuve d’autant de force que lui. Serions-nous capables de faire de cette situation, à première vue chaotique et impossible, une merveilleuse histoire ? Pourrions-nous tout sacrifier pour offrir autant d’amour et de joie à un enfant ?

samuel et gloria
Photo un peu clichée mais qui résume bien la relation entre Samuel et Gloria

Pour finir, je dirais que c’est un film touchant qui nous transporte dans l’histoire de deux vies, qui peut vous faire monter les larmes aux yeux parfois, tant de rire que de tristesse. C’est un mélodrame magnifique qui n’a pas volé son prix lors des 24e Trophées du Film français. Si vous cherchez un film où les émotions sont reines, je vous recommande donc fortement de le regarder. Et pour alimenter votre curiosité, voici la bande annonce :

 

Voilà , j’espère qu’il vous plaira 😉

Mathilde

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Une réflexion sur “Demain tout commence avec Omar Sy

  1. Ce film est tellement touchant et émouvant. Sa beauté m’a émue, et je ne m’attendais pas vraiment à la fin, ce qui a créé un retournement de situation assez surprenant pour ma part. Je ne peux que le conseiller, puisqu’il fait parti de mes films préférés, à voir et revoir!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s