iel était une fois : des Drag Queens à la bibliothèque

Si vous êtes passé·e·s par la bibliothèque en mars dernier, vous avez pu admirer la belle exposition des planches de la bande-dessinée « les Culottées » de Pénélope Bagieu, entendre la passionnante Titiou Lecoq venue parler de son essai « Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier à linge sale » ou encore découvrir la bibliothèque réaménagée pour accueillir des créatures célestes venues raconter des histoires.

 

 

Mais comment a-t-on eu l’idée de faire venir des Drag Queens à la bibliothèque ? Soyons honnêtes, c’est elles qui nous ont trouvés ! Les organisateurs de la Queer week 2018 (semaine de réflexion sur le genre et la sexualité) cherchaient un lieu pour leur Queer for kids, temps de lecture d’albums et atelier créatif sur les thématiques de libertés, de respect des autres et d’amour.

Queer for kids

Ils ont contacté la commission Légothèque de l’Association des bibliothécaires de France (AbF) pour relayer leur recherche. Et c’est là qu’on a sauté sur l’occasion !

Accueillir des Drag Queens à la bibliothèque pour une heure du conte, quelle idée géniale ! On avait tous des paillettes et des licornes dans les yeux.

Et c’est ainsi que les extraordinaires Amanda Fox, La Tortilloutà et Shéhérazade ont offert aux petit·e·s et plus grand·es oreilles des histoires de princesse poilue, de tigre en tutu, d’ours à couettes … (retrouvez notre sélection à la fin de l’article).

Après cette fabuleuse heure du conte Maman Rodarde a animé un atelier créatif sur les stéréotype de genre.

Elle avait patiemment et minutieusement découpé des silhouettes de tout genre, des vêtements de tout genre, des coupes de cheveux et des barbes, des ailes … sur des papiers de couleurs, à motifs ou à paillettes. Chaque enfant était invité, bâton de colle à la main, à associer ces petits papiers pour composer une jolie fresque (que vous pouvez toujours admirer dans la salle DISCO) composée de personnages hybrides. Et parce que la créativité se trouve exacerbée : les princesses ont des barbes, les chevaliers des robes et des queues de sirène !

Maman Rodarde

Retrouvez par ICI le récit de Maman Rodarde de cette folle journée.

Au delà du côté festif et paillettes de cette journée, il nous a semblé important à la bibliothèque, d’accueillir un événement tel que celui-ci où il s’agit de combattre les stéréotypes, les discriminations sexuelles,  l’homophobie, la transphobie, …

Nous nous étions préparé à recevoir les éventuels grincheux qui auraient voulu gâcher la fête. Les organisateurs de la Queer Week (merci à eux !) et Maman Rodarde nous ont accompagnés et hélas, habitués, savent quoi répondre face aux discours haineux.

Et n’ont pointé le bout de leur nez que des personnes ravies de voir qu’on pouvait bouger les meubles, rire, s’amuser, créer, partager, discuter en bibliothèque !

Et même une bibliothécaire montreuilloise qui a pioché des inspirations pour le programme ambitieux de la Semaine de lutte contre les discriminations.

 

Iel était une fois… la sélection de livres

Poils aux pattes de Igrid Chabbert et Bérengère Delaporte aux éditions Les 400 coups

L’histoire d’une petite grenouille qui se fait moquer d’elle parce qu’elle a du poil aux pattes. Heureusement, dans une mare voisine, elle rencontre un crapaud rose…

Un tigre en tutu de Fabi Santiago aux éditions Hatier

L’histoire d’un tigre qui rêve de danse et de gloire. Mais peut-on être danseur en tutu quand on est un tigre ?

La princesse, le loup, le chevalier et le dragon de Jean Leroy et Béatrice Rodriguez aux éditions Actes Sud junior

La belle histoire d’amour d’un chevalier qui sauve une princesse des crocs du loup et des griffes du dragons ? Pas du tout, ce serait beaucoup trop classique…

La pire des princesses de Anna Kemp et Sara  Ogilvie aux éditions Milan

Une princesse doit-elle se contenter dans la vie d’attendre le prince charmant et de porter de jolies robes ? Ce n’est pas l’avis de la princesse de cette histoire…

Boucle d’ours de Stéphane Servant et Lætitia le Saux aux éditions Didier Jeunesse

L’histoire d’un petit ours qui voudrait se déguiser en boucle d’ours. Son papa ours n’est pas vraiment d’accord…

Nils et le problème du pistolet de Kari Tinnen et Mari Kanstad Johnsen aux éditions Albin Michel jeunesse

C’est l’anniversaire de Nils. Son papa l’emmène au magasin de jouets choisir un cadeau. Quand Nils lui dit qu’il veut une barbie, son père essaie de le convaincre d’acheter plutôt un pistolet…

La dictature des petites couettes de Ilya Green aux éditions Didier Jeunesse

Olga et ses copines décident d’organiser un concours de beauté. Le petit Gabriel voudrait bien participer mais les filles disent que les garçons ne peuvent pas être beaux parce qu’ils n’ont pas de couettes…Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

2 réflexions sur “iel était une fois : des Drag Queens à la bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s