Parlons peu, parlons sexe! 1/2

L’année dernière, j’ai finalement lu pas mal de livres, d’essais et de bandes dessinées autour d’un sujet qui tourne beaucoup en-dessous de la ceinture. Oui, LE sujet.

Le sexe !

Un sujet encore très tabou mais chaque jour un peu moins : est-ce juste l’effet loupe de mon intérêt personnel pour le sujet (tssss, n’allez pas croire des choses !), ou bien est-ce la première fois que le sujet est vulgarisé avec autant de choix de lectures et d’angles de vue ?

Toujours est-il que 2017 a été prolifique pour défricher ce sujet « particulier », avec des approches toutes différentes mais chacune pertinente. Allez hop, voilà ma petite sélection – sans pudibonderie !

Et côté « sexe », le registre est large.
Voilà quelques pistes à piocher :

Vous voulez épater les gens en société, ou connaître ENFIN l’histoire du sexe à travers le temps ?
D’ailleurs, connaissez-vous l’histoire du roi Philippe Auguste, qui avait accusé son épouse danoise de lui avoir noué l’aiguillette ? Si non, je vous conseille de lire l’excellente BD de Philippe Brenot et Laëtitia Coryn, « Une histoire du sexe ».

une histoire du sexe, une histoire du sexe bd, laetitia coryn, philippe brenot, bd arènes sexe

Une histoire du sexe – Philippe Brenot, Laëtitia Coryn

Cette BD retrace l’histoire du sexe à travers les âges, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. Quelles étaient les pratiques amoureuses des hommes de Cro-magnon ? Cléopâtre est-elle l’inventrice du premier sex-toy ? Comment sexe et royauté cohabitaient-ils ?

Les auteurs balaient un large faisceau thématique autour du sexe : homosexualité, croyances antiques, histoires mythologiques, religion, ceinture de chasteté, gestes de séduction, mariages arrangés…
Mais également l’invention du sentiment amoureux et aussi, hélas, la domination masculine prégnante qui accompagne les changements sociétaux vis-à-vis du sexe.

Tout est illustré avec la plume malicieuse de Laëtitia Coryn, qui donne à ses petits bonshommes (bien occupés à faire du sexe !) beaucoup de malice, et permet une vulgarisation du thème très réussie, sachant que c’est un gros morceau d’histoire qui est traité ici !

Vous avez envie de rigoler, et vous aimez bien les anecdotes historiques un peu croustillantes ?

**  Attention, les liens comportent des contenus explicites **

Alors si vous n’avez pas froid aux yeux, cap sur le blog de Marine Gasc, qui annonce la couleur : « Raconte-moi l’Histoire…. Vulgarisée et souvent vulgaire » ! Rafraîchissant et sans prétention, ce blog permet de découvrir l’Histoire, la vraie et grande qui impressionne, par le petit trou de la serrure, et si ça lui enlève du panache, ça la rend quand même bien plus drôle (et en plus on apprend des choses sur la façon de vivre de nos ancêtres.)

Blog Raconte-moi l'Histoire, Marine Vasc

Blog Raconte-moi l’Histoire – par Marine Vasc

Ici, on n’aborde pas uniquement le thème de la sexualité des rois, mais bien d’autres thèmes, comme une nuit dans un bordel début 1800, ou les bonnes manières lors d’un mariage au XIXème siècle (où l’on apprend sur les conseils de la baronne Staffe  « que pour son mariage, [les femmes doivent] être jolies mais pas trop, se faire remarquer mais pas trop, parler mais pas trop, et surtout pas trop fort, être entourées d’amies, mais pas trop non plus, parce que les amies ça fait trop de bruit. »…), ou bien le déroulement d’une grossesse et de l’accouchement dans la Rome antique.

Oui, le ton est délibérément oral et très familier. Non, ça ne vous apprendra pas de connaissances de fond. Mais qu’est-ce que c’est drôle ! Et j’aime assez l’idée de parler de manière claire et décomplexée de thèmes parfois « sensibles », car si vous avez la curiosité d’explorer le site Raconte-moi l’Histoire, vous allez en voir des vertes et des pas mûres, en gros tout ce qu’on ne vous raconte pas à l’école en cours d’histoire…

Et le sexe féminin, dans tout ça ?

Impossible de rédiger cet article sans mentionner notre « héroïne », Liv Strömqvist ! On vous invite vivement à découvrir sa formidable BD, « l‘Origine du monde », dont on vous avait déjà touché un mot ici ou .

liv strömqvist, l'origine du mondeBD, blog… et vidéo ?

Si vous êtes plutôt vidéo et divertissement, sachez que vous pouvez trouver à la bibliothèque l’excellente série Masters of sex.
Cette série retrace l’histoire (vraie) de Virginia Johnson, et de William Masters. Dans les années 50, un obstétricien -William Masters, donc- décide de délaisser les accouchements dont il a la charge pour s’intéresser au désir, à l’orgasme, en bref : à la sexualité ! Dans une Amérique puritaine et frileuse, cela ne se fera pas sans difficulté; surtout que Masters décide de tester en « réel » ses expérimentations, faisant appel à des centaines de volontaires qui accepteront de se masturber ou de faire l’amour devant lui dans le but de recueillir de précieuses données physiologiques autour de l’orgasme…
Accompagné dans ses recherches par Virginia Johnson, jeune mère célibataire dégourdie et intelligente (et incroyablement magnétique, grâce à l’actrice qui l’incarne, Lizzy Caplan), William Masters devra avancer dans ses recherches en contournant de nombreux obstacles, apprendre à gérer son propre désir, et surtout, assumer une vie de couple parfois vacillante quand lui-même décidera de devenir cobaye « sexuel » !masters of sexIl y aura bien quelques corps dénudés, des tétons par-ci par-là, mais la série ne tombe pas dans le piège du voyeurisme et pose subtilement la question de l’émancipation des femmes et de leur désir, dans une société où on attend d’elles qu’elles tiennent sagement leur foyer en ordre. La série traite surtout de ce grand absent des cours de médecine de l’époque : le sexe. Objet de plaisir s’il n’est pas utilisé à des fins de procréation, nul ne s’y intéresse, laissant un terrain vierge de toutes connaissances sur le plaisir sexuel, une notion encore taboue, d’où les résistances rencontrées… De quoi mettre à rude épreuve l’inénarrable duo Masters-Johnson !

Vous pouvez retrouver la série à la bibliothèque, bien sûr !

C’est tout pour aujourd’hui, mais ne restez pas trop loin de votre écran, on n’a pas fini de parler de sexe !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Une réflexion au sujet de « Parlons peu, parlons sexe! 1/2 »

  1. Ping : Une histoire du sexe – Les.lectures.de.Caro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s