#Avent 2018, jour 25 : Moi & les Aquaboys

Un bon vrai feel-good book pour cette fin d’année ! Un livre qui fait du bien et devant lequel on se marre gaiement !

Nat Luurtsema nous raconte l’histoire de Lou Brown, 15 ans, qui passe tout son temps libre en entraînement de natation… Jusqu’au jour où elle rate les sélections pour intégrer l’équipe olympique. A partir de là, elle se traîne mollement dans sa vie devenue vide d’intérêt dans laquelle elle ne sait plus caser ses larges épaules et sa tignasse chlorée … Jusqu’au jour où elle rencontre un groupe de garçons qui lui demande de les entraîner pour créer une danse sous l’eau pour une émission de télé de révélation de talents.

Alors les situations improbables s’enchaînent, les amitiés s’affinent, les coups bas se déchaînent et tout cela est enrobé de l’humour vif et piquant de notre héroïne et de son don incroyable pour les gaffes et les situations embarrassantes.

J’ai adoré et sachez que ce livre se retrouve dans la sélection d’un prix littéraire auquel nous participons, le prix Lire dans le 20eme, dont voici le blog et une petite vidéo de présentation en passant :

Et si ça a été sélectionné par les bibliothécaires du 20eme arrondissement c’est obligatoirement génial  😉

En cadeau bonus, un petit aperçu du style piquant de ce roman :

« Magistrale sortie dramatique de Lou. Sauf que… arrivée au vestiaire, je me rends compte que je n’ai pas de serviette donc je suis obligée de me sécher avec du papier toilette. Vingt-cinq minutes plus tard, retirant encore des débris de papier mouillé sur mes jambes, je sors du gymnase. Pourquoi tout est si compliqué? Je voudrais qu’une chose, rien qu’une seule, se passe bien. Pitié, juste une ! J’ouvre la porte d’un coup de pied ; elle ne rebondit pas vers moi pour me casser les dents. C’est un bon début, mais je m’attendais à quelque chose de plus flamboyant. […] Il ne m’est encore jamais arrivé de rester tard dehors et de mentir sur l’endroit où je me trouvais. Ce n’est pas comme si je m’étais saoulée à un arrêt de bus, mais je suis impressionnée malgré tout par cette nouvelle attitude rebelle. »

A dévorer à partir de 12 ans mais sans limite d’âge !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s