Mais qu’est-ce que je vais mettre dans ma valise ?!

CA Y EST !!!! C’est les vacances (enfin, pour les plus chanceux d’entre vous!). Mais, attendez avant de boucler définitivement votre valise pour partir vous exiler chez Mamie Claudine dans le Cantal sans réseau pendant un mois… Profitez des conseils avisés de nos charmants bibliothécaires pour ne pas oublier ce qui, pour nous, est INDISPENSABLE à ajouter in extremis dans votre valise de 15 kilos qui ne fermait déjà pas avant !

Un truc indispensable à emmener ? C’est parfois compliqué de choisir ; on a envie de prendre plein de choses tout en étant un peu rationnel et réaliste… Mais en même temps ce T-shirt délavé plein de trous n’est-il pas parfait pour la plage ? Et ces 24 bouquins ne sont-ils pas tous sur votre liste depuis des mois alors que le temps de lire s’offre enfin à vous ? Et ces 11 paires de chaussures ne sont-elles pas totalement toutes appropriées à une situation bien précise qui pourrait se présenter ? Et ces trois tonnes de magazines féminins ne sont-ils pas la solution à tous vos problèmes?

Ou un chat ?!

Alors, en faisant le tri, à l’image de certains livres qui font un carton tel que La magie du rangement de Marie Kondo, on vous invite à être un peu plus raisonnable et organisé concernant vos maisons à roulettes estivales et à prendre des trucs in-dis-pen-sa-bles ! Par contre, je vous préviens, si vous partez uniquement avec tous les objets qui sont listés ci-dessous, je ne suis pas certaine que vous vous en sortiez bien ! Par exemple, soyons pratico-pratiques mais personne ne m’a dit « je prends des sous-vêtements ». Après, bon, je ne juge pas… les vacances appellent la liberté me direz-vous !

Ah oui, et certains m’ont donné des réponses de docs présents dans la bibliothèque ou dans le réseau… et certains… bah ils ont d’autres priorités on va dire ! Du coup parfois il y aussi dans les choix un document de chez nous et un autre truc primordial et pas vraiment culturel…Je vous laisse déguster et découvrir LA VALISE IDÉALE LOUISE MICHEL !

Pierre-Marc : 

J’emmène Sorcière à tout prix, le troisième tome de la série de Méropée Malo, qui clôt cette série entamée l’an passé et que j’ai trouvé super distrayante !… Et j’emmène mon bébé !

Enfin, je ne pense pas qu’il mette Bébé dans sa valise, je vous rassure… Pour info, dans la série de Méropée Malo le tome 1 c’est Sorcière malgré elle  et le tome 2 Sorcière en son temps.

Sandra :

Alors il me faut absolument ma petite carte du ciel, qui permet d’identifier les constellations, en fonction de la date et l’heure et la position nord, sud, est, ouest … parce que loin de Paris, on voit bien les étoiles … et j’adore regarder en l’air ! Ça ressemble à ça…

Et sinon, une liseuse remplie de tout un tas de livres que je ne lirai sûrement pas mais qui me permet de combattre ma peur ultime en vacances : ne plus rien avoir à lire !

Et c’est un peu ce qu’on a préparé pour notre dernier café de Louise avec nos furoshiki en wax dont Céline vous parlait ici !

 

Céline :

Ce que j’emmènerai dans ma valise cet été : un énorme pavé à lire pour qu’il dure le plus longtemps possible, et que je puisse me creuser la tête à décortiquer certaines scènes et répliques. (Faut bien s’occuper sur une île déserte !)
Donc je choisirai le Chardonneret de Dona Tartt, qui fait presque 800 pages. Et si je dois emmener un livre que je n’ai pas encore lu, ce serait peut-être le prochain livre d’Alice Zeniter, prévu pour la rentrée littéraire 2017, qui fait plus de 500 pages.

Et si je devais vraiment emmener une seule chose, j’emmènerai une liseuse, parce qu’on peut mettre des centaines de livres de 800 pages dessus, gniark gniark.

 

Quentin :

Et ça Quentin, qu’est-ce que tu en dis ?!

Clairement, de mon point de vue, le plus important reste de prendre quelque chose capable de décapsuler n’importe quelle bière, dans n’importe quelles conditions, même piégé par un ours en haut d’un arbre (surtout dans ce cas là, en fait.)

Elise :

De l’écran total pour ma peau toute blanche… et mon mec !

Même réflexion que pour le bébé, je ne pense pas qu’Elise mette réellement son homme dans la valise. 

Julien : 

Une borne wi-fi portative

Je ne ferai aucun commentaire mais je n’en pense pas moins… Et puis, en plus, je ne peux même pas mettre de photo, c’est moche. Du coup, voilà Miss Wi-fi portative  :

Hélène :

Un K-way (car Hélène part en Bretagne).

Claire : 

Le petit guide de survie au Japon ! (On se demande où part Claire en vacances ??!!)

Rémi : 

Clairement pour moi ce sera 5 ou 6 dés, histoire de pouvoir jouer dans toutes les conditions. Le jeu de dés n’a pas de barrière, il unit les peuples et surtout, surtout, il n’y a rien de plus jouissif que de pousser quelqu’un à continuer de lancer les dés jusqu’à ce qu’il perde !!!!

Pauline :

Je dirais un bon jeu de société, de ceux dont on ne se lasse pas. The Resistance, un jeu de bluff semi-coopératif dont vous trouverez le descriptif ici. Ou Not Alone, un jeu de stratégie en semi-coopératif également avec le descriptif ici. Si je peux emmener les copains qui vont avec, c’est mieux, sinon ce sera l’occasion pour moi d’étudier le développement et l’épanouissement de personnalités multiples de très très près.

Camille :

Alors, j’en remettrais bien une couche en vous parlant pour la 1 000 ème fois de la saga La Passe-miroir de Christelle Dabos car le 3ème tome Mémoire de Babel vient de sortir et, comme Céline, j’aime bien les gros pavés à lire l’été et ce sont près de 500 pages qui attendent tout lecteur dès 10 ans à passer un p’tit moment de bonheur ! Si je me l’autorisais (car c’est moi qui écris l’article donc j’ai un peu tous les droits), je glisserais bien aussi un vieux Snoopy car on vient de les remonter de la réserve pour en faire profiter les jeunes lecteurs et c’est toujours aussi génial !

Dans la catégorie objet non-culturel indispensable : ma vieille paire d’espadrilles !

 

 

Sur ces belles paroles, on vous souhaite à tous de très très bonnes vacances !

 

Enregistrer

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mais qu’est-ce que je vais mettre dans ma valise ?! »

  1. Ping : Ces gros pavés à lire (enfin) pendant l’été ! | Louise et les canards sauvages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s