A table !

Peut-être l’avez-vous constaté, les bibliothécaires, et particulièrement ceux de Louise Michel, sont gourmands … ils parlent assez souvent de nourriture, de cuisine, sont capables de s’écharper sur la différence entre une brioche, une gâche et une pogne, testent les recettes de tasty, lancent des challenges gâteaux vegan, et organisent même des apéros à la bibliothèque

Instagram Louise MichelPour entretenir ce péché mignon, voici quelques livres à dévorer !

le-restaurant-de-lamour-retrouveLe restaurant de l’amour retrouvé / Ito Ogawa

Rinco perd la voix le jour où elle découvre l’appartement qu’elle partageait avec son amoureux complètement vidé. Pour rebondir et tenter de vivre à nouveau après cette rupture amoureuse violente, elle retourne dans son village natal, celui où sa mère tient toujours le bar « Amour ». Habitée par la cuisine, les recettes de la sa grand-mère, la recherche des bons produits, elle décide d’ouvrir un restaurant, « L’escargot » au concept particulier puisque les menus sont adaptés en fonction des convives. Une rumeur commence à courir : en sortant de ce restaurant, tous nos rêves sont exaucés et on peut retrouver l’amour ! Un très beau roman culinaire où chaque préparation de plat est une poésie, où chaque rencontre un trésor.

« Le kimpira de pétasite du Japon aux prunes séchées, la bardane mijotée avec une bonne dose de vinaigre, la barazushi de riz vinaigré aux petites légumes, le flan salé chawan-mushi au bouillon fondant et goûteux, le flan au lait aux blancs en neige, , les gâteaux à la poudre de soja grillé cuits à la vapeur et bien d’autres recettes encore, héritées de ma grand-mère, étaient vivantes en moi. »

Un roman succulent à déguster avec un thé vert matcha

le-cuisinier-martin-sutterLe cuisinier / Martin Suter

Maravan, jeune réfugié tamoul, est immensément doué pour la cuisine, pour marier les arômes, associer les épices, décliner la cuisine sri-lankaise sous toutes ses formes. Le jour où il se fait licencier, il décide de créer son entreprise, « Love food », qui propose des repas aphrodisiaques influencés par la cuisine de sa tante, les savoirs ayurvédiques et la cuisine moléculaire. Martin Suter, sous prétexte d’un sujet léger, aborde avec finesse les sujets de l’exil, de l’intégration, du racisme, de  la corruption, de la crise financière … et frise avec le roman noir/social.   En fin d’ouvrage les recettes magiques de Maravan … à vos fourneaux !

« Dès l’âge de trois ans, on le laissait, sous surveillance, couper les tomates en cubes et hacher les oignons avec un couteau tranchant. Maravan fut fasciné de bonne heure par ces gestes qui transformaient quelques produits bruts et crus en tout autre chose. Et cette autre chose, non seulement on pouvait la manger, non seulement elle vous nourrissait, vous rassasiait – mais elle vous rendait même heureux. »

Un roman envoutant à déguster avec des chappatis à l’essence de feuilles de curry

Les soupers de Schéhérazade : recettes / Odile Godard

Les soupers de Schéhérazade est plus qu’un simple livre de recettes orientales, c’est un livre de chevet pour gourmets. Odile Godard a choisi 15 contes des « Mille et une nuits », 15 des histoires que la belle Schéhérazade livrait chaque soir au roi Chahriyâr afin de rester en vie. S’y intercalent des recettes toutes plus alléchantes les unes que les autres : bouchées aux amandes, rouget au basilic, confit de légumes au citron, soufflé glacé aux pêches, …

« Dans l’atmosphère trouble qui a envahi toute la chambre, l’air frais du petit matin apporte soudain comme un souffle nouveau. La voix de la conteuse s’est tue. Les ombres de la nuit peu à peu se dissipent emportant avec elles songes et cauchemars. Pour Dounyazade, c’est l’heure bénie où la belle sultane redevient Schéhérazade, la complice de ses gourmandises, qui raconte, pour elle et pour elle seule, l’étrange aventure d’un festin que l’on réserve aux amis d’un soir. »

Un ouvrage enchanteur à déguster avec des halvas

Alcool / Popy Z.Brite

Direction la Nouvelle-Orléans avec Rickey et G-man, qui un matin de gueule-de-bois, ont l’idée brillante de vouloir ouvrir un restaurant où chaque plat sera préparé à base d’alcool. De la recherche des financements, d’un lieu idéal, de la constitution de la brigade en passant par l’invention des recettes, nos deux héros vont traverser des péripéties pimentées, douce-amères ou sucrées ! Popy Z. Brite a su doser suspens, romance, humour, dépaysement avec brio. Je suis impatiente de retrouver Rickey et G-Man, personnages passionnés et attachants, dans la suite de leurs aventures (« La Belle rouge » et « Soul Kitchen »)

« Un énorme bar dans la salle à manger, des miroirs, trois cents bouteilles – toutes les gnoles, toutes les liqueurs, toutes les étiquettes, toutes les marques connues à ce jour. Mais ce n’est pas tout. Le vrai secret, c’est qu’on utilisera de l’alcool dans tous les plats. Huîtres pochées au whisky. Sauce barbecue relevée de tequila. Canard glacé au bourbon. Et même des foutues Bananes Foster. Et là, je ne parle que des trucs évidents. Il n’y a aucune recette au monde dans laquelle on ne pourra pas s’arranger pour glisser quelques gouttes d’alcool. »

Un roman pétillant à déguster avec un jambalaya (et un bon whisky !)

la-batarde-distambul

La bâtarde d’Istanbul / Elif Shafak

Dans ce roman, Elif Shafak nous raconte les destins liés et croisés de deux familles, l’une turque, l’autre arménienne, qui ne savent ni ne veulent rien savoir l’une de l’autre. Si les aînés préfèrent garder le silence et la distance, la jeune Armanoush a soif de vérité et elle décide de partir à la recherche d’elle-même, de ses origines et son amitié avec la jeune Asya va faire voler en éclats les secrets les mieux gardés.
Enchevêtrant la comédie au drame et le passé au présent, Elif Shafak dresse un portrait saisissant de la Turquie contemporaine, de ses contradictions et de ses blessures. Les chapitres aux titres évocateurs « cannelle », « pois chiches », « noisettes grillées », « oranges pelées » en appellent aux mélanges, à l’alchimie, à la rencontre, … et sous-entendent que la vie est parfois comme une « grande » recette de cuisine.

« Cette ville était un fouillis d’odeurs, certaines fortes et rances, d’autres douces et stimulantes. Presque chacune d’elles lui rappelaient un aliment, à tel point qu’elle commençait à considérer Istanbul comme un grand festin. »

Une fresque familiale à déguster avec du Şucuk grillé

en-cuisine-avec-alain-passardEn cuisine avec Alain Passard / Christophe Blain

Une bande dessinée truculente dans laquelle Christophe Blain nous fait découvrir avec humour et vivacité le « personnage » d’Alain Passard dans ses cuisines. Les textes et le dessin de Blain virevoltent à l’image de ce grand chef étoilé, véritable artiste-peintre, qui redonne ses lettres de noblesse aux légumes. Et pour mieux nous mettre en appétit, des recettes inédites complètent ce beau tableau.

« Avant de réaliser une recette, j’adore faire un bouquet avec les légumes ou les fruits ou les deux, comme pour ces «haricots verts, pêche blanche et amandes fraîches ». Je les pose sur une assiette, comme une nature morte et je les regarde, à la recherche de l’esthétique dans les formes et les couleurs, toujours dans l’idée d’un plaisir visuel… »

Une bande dessinée à déguster avec une salade de petits pois, pamplemousse rose et menthe fraiche

Comme toujours le cinéma n’est pas en reste : de « Julie et Julia » (avec une Meryl Streep haute en couleur) à « Ratatouille » en passant par l’adaptation de « Mange prie aime »  et j’en passe … mais petit focus sur « Les délices de Tokyo » film japonais gourmand, délicieux empli de finesse, de poésie et de sérénité …

à voir en dégustant les fameux dorayaki

d’ailleurs, la recette sous le nez, nous allons tenter d’en faire à la bibliothèque !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s