Quoi de plus normal qu’infliger la vie ?

Couv_275311Qu’il est agréable qu’une bande dessinée épargne à l’honnête rédacteur de trouver un titre percutant pour son article, tant le titre du livre se suffit à lui-même.

« Quoi de plus normal qu’infliger la vie ? » est plus qu’une bonne BD. C’est une bonne BD nécessaire, qui se joue avec humour et outrance d’un sujet pour le moins casse gueule : Le désir de ne pas avoir d’enfant quand l’on est une femme.

 

Oriane Lassus signe ici sa deuxième bande dessinée chez Arbitraire, petite maison d’édition indépendante. Soyons honnête, je n’ai jamais lu « Ça va derrière ? », son premier ouvrage, et celui-ci semble à peu prêt impossible à trouver dans les bibliothèques municipales – Ce qui ne peux évidemment qu’être un complot des hommes-serpents et non pas un oubli de notre part.

Qu’en est-il du livre, donc ? Eh bien un humour féroce, un goût prononcé pour le second degré, un ton plein de liberté et un parti pris stylistique clairement en dehors des normes – Qui pourra, admettons-le, en repousser certains.

Enchaînement de scénettes, la trame scénaristique est mince mais le propos cohérent : quelles sont les conséquences pour une jeune femme non seulement de ne pas vouloir d’enfant, mais en plus d’oser le clamer haut et fort ?

Lassus

La déferlante de lieux communs et de sexisme qui s’ensuit est doublement percutant, tant il est habilement décrit et surtout affreusement banal, il s’agit moins d’un anathème lancé à la face de l’auteure que d’une affluence de petites phrases, de jugement à l’emporte-pièce et de paternalisme tranquille.

Sans même prononcer le mot, il s’agit ici d’une belle condamnation de la violence symbolique exercée contre ces femmes qui font le choix de ne pas avoir d’enfant, allant du docteur qui décide de se faire psychologue à la famille qui n’offre même pas tant une condamnation qu’un refus de prendre même l’idée au sérieux.

Bref : l’ouvrage pourrait être atrocement déprimant – Et, soyons honnête, il l’est un peu – mais il est aussi terriblement drôle et acerbe : un grand coup de cœur.

Et en bonus : Le génial « Bingo des phrases entendues quand on dit ne pas vouloir d’enfant »

Lassus Bingo

Enregistrer

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s