Le coup 2 pouce s’en va

Alors que les footeux envahissent les rues de la ville, je m’apprête à quitter Louise Michel après huit mois d’une mission intense, digne des péripéties de Tom Cruise dans les films de Brian De Palma (soyons honnêtes), et il est temps d’en tirer un bilan.

(Petite musique d’ambiance)

Déjà le Coup 2 pouce c’est quoi?

J’ai déjà eu l’occasion de me présenter rapidement dans mon précédent article (Ici) mais permettez-moi d’entrer un petit peu plus dans les détails. Coup 2 pouce c’est une mission du Service Civique dont le but est d’aider les enfants du quartier à faire leurs devoirs et de donner des cours d’alphabétisation aux publics éloignés. Voilà pourquoi j’ai débarqué un matin de novembre à Louise Michel après un sympathique entretien où j’ai ébloui l’assemblée par mon charisme débordant et mon CV digne de celui de Jean-Charles, cadre supérieur chez Total bientôt à la retraite.

gif omg.gif

Mon état au moment où on m’a annoncé que j’étais prise.

Bon j’exagère peut-être légèrement, mais j’ai été prise (à la plus grande joie des bibliothécaires) et c’est l’essentiel!

L’arrivée à Louise Michel

Comme je vous l’indiquais plus haut, je suis arrivée en novembre et à l’époque, déjà, la foule se bousculait pour entendre la bonne parole que je m’apprêtais à délivrer. Là encore, je plaisante. À vrai dire, peu de gens se sont présentés au début pour les cours d’alphabétisation, mais grâce à une campagne de pub digne de Publicis, le succès fut au rendez-vous et j’ai pu multiplier les rendez-vous à un rythme effréné!

561x360_grumpy-cat

Mon affiche à un détail près.

 Cette arrivée haute en couleur s’est doublée d’une rencontre avec des bibliothécaires plus charmants les uns que les autres (je ne peux pas vraiment les critiquer de visu, ce sont eux qui gèrent ce blog. Et ils peuvent encore me pousser dans les escaliers). Ils ont su m’aider et me guider dans ma quête du Trône de fer des cours d’alphabétisation (je vous laisse imaginer à quel personnage de GOT correspond chaque bibliothécaire) tout en faisant de moi le sujet principal de leurs blagues.

Le plus dur a été d’établir le  contact avec des enfants habitués aux volontaires de l’aide aux devoirs et aux bibliothécaires. Vous pouvez déjà remarquer que j’utilise la formule « établir le contact » comme s’il s’agissait d’une espèce extraterrestre, ce qui illustre à quel point je suis à l’aise avec les enfants. Mais in fine, tout s’est plutôt bien passé (je dois avouer qu’on me préfère toujours quelques volontaires. Dommage, j’ai toujours des choses à grignoter avec moi.)

200

Quand un enfant essaye de m’expliquer quelque chose

Quid de l’organisation?

Maintenant que vous êtes impressionnés par tout ce que j’ai réussi à faire en huit mois (on a le droit de rêver, ok?) je sais que vous trépignez d’impatience en attendant que je vous explique EN DÉTAILS comment je me suis organisée. Du stylo que j’ai utilisé à l’épaisseur du papier choisi pour écrire mes cours. Une fois de plus, je plaisante joyeux drilles! Rassurez-vous, je ne vais pas me lancer dans une telle étude, mais simplement vous dire ce que nécessite l’alphabétisation, et les maîtres-mots sont ceux-ci : souplesse et adaptation. Je m’appuyais ainsi sur deux livres dont l’un qui est devenu ma Bible : un livre d’alphabétisation classique, qui comprenait des cours sur la prononciation et des textes dont je me servais à la fois pour la lecture à voix haute et les dictées (parce que oui, ayant souffert moi-même des dictées, j’ai décidé de faire souffrir mes semblables de la même façon. Je suis sadique et alors?) et un BLED qui permettait de préciser des points de grammaire et de faire des interrogations de conjugaison.

200

Fun, fun, fun en perspective!

Il s’agit alors d’adapter ces méthodes aux demandes et au niveau des différentes personnes! Et ce n’est pas forcément évident, puisque certaines ne savent pas très bien ce qu’elles veulent, d’autres n’osent pas dire ce qu’elles comprennent ou pas et surtout beaucoup manquent de confiance en elles! Il faut donc être très motivé et prêt à répondre aux demandes, même si elles n’entrent pas dans un cadre précis et formel.

Que peut-on retirer d’une telle expérience?

Je ne vais pas me lancer dans un long discours expliquant en quoi le service civique a renversé ma perspective sur l’existence humaine. Déjà, parce que j’aurai l’impression d’écrire un article pour Elle ou Madame Figaro, qui se transformerait en soupe philosophique de bas étage, et en plus parce que ce serait faux. Ce qui est vrai par contre, c’est que cela m’a beaucoup apporté. J’ai eu la chance de côtoyer des personnes réellement motivées et qui ont fait de beaux progrès durant ces huit mois.

200

Quand quelqu’un ne confond plus « et » et « est »

J’ai enfin ressenti cet élan de fierté que beaucoup de professeurs ont lorsqu’un élève retient une leçon ou vous explique qu’il a lu un livre dont il aimerait vous parler.

Dire que j’ai été impressionnée par la volonté de ces personnes ne serait pas un vain mensonge! Je les remercie d’avoir partagé leur enthousiasme et leur curiosité avec moi, me permettant ainsi de redécouvrir ma langue maternelle, y compris ces règles les plus absurdes. (Je pense à vous lettres muettes, vous êtes beaucouP troP nombreuses).

200Enfin, je dirai que cette expérience m’a aidée du point de vue personnel. Je sortais de trois ans de classe préparatoire, un milieu privilégié, théorique et poussiéreux et qui me donnait l’impression d’avoir acquis des connaissances tout aussi théoriques et poussiéreuses, et j’ai été heureuse de voir que je réussissais à m’adapter à un milieu plus vivant et où je pouvais développer des capacités plus en phase avec la réalité.

Je n’ai plus qu’une chose à ajouter, et je laisse la parole à un artiste que j’aime beaucoup (c’est Seth Macfarlane hein) :

200

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s