De l’Amour en Autistan : leçon d’amour par Josef Schovanec

schovanec bisC’est un livre que j’ai failli abandonner plusieurs fois, je dois le reconnaître. Et pourtant, comme je suis contente d’être allée au bout de cette lecture. Car c’est une belle claque et une grande leçon sur l’amour auxquelles j’ai eu droit. Et quand cela vous est offert par Monsieur Josef Schovanec, cela en fait d’autant plus, un grand moment de lecture.

Il m’est difficile de vous présenter Josef Schovanec si vous ne le connaissez pas, car il n’aime pas trop qu’on le mette dans des cases et je le comprends. Je me sens du coup un peu maladroite dans ce que je peux dire, alors je vais tenter simplement d’expliquer ce que je pense de lui.

J’ai entendu Josef Schovanec dans plusieurs émissions à la radio et à chaque fois l’effet a été le même. Je l’ai trouvé drôle et passionnant, j’ai aimé le regard à la fois décalé et lucide, parfois tendre, parfois féroce, qu’il porte sur lui-même et sur le monde bizarre qui l’entoure. Il sait nous interpeler sur nos contradictions, sur l’absurdité de ce/ceux que l’on considère en général comme « normal » et sur la beauté et l’intérêt de ce/ceux que l’on considère souvent, avec une moue de dédain, comme « bizarre ».

Du coup, comment dire : « Josef Schovanec est autiste » sans le mettre dans une case qui oriente forcément notre regard, alors que cela participe aussi pleinement à qui il est et à ce qu’il dit ? Car oui, Josef Schovanec est une personne « avec autisme » (comme il préfère le dire) mais surtout une personne que je classe (me voilà qui retombe dans le piège des cases) dans la catégorie des gens extraordinaires.

XVM90e24dc0-f4cf-11e5-aa4d-cd97d5037ea7Alors bien sûr, quand j’ai vu sur une même couverture de livre : « Amour » « autist… » « Josef Schovanec » et « Premier roman », je me suis dit qu’il fallait absolument que je lise ça.

De l’amour en Autistan est une fiction, même si les personnages sont largement inspirés de personnes réelles. C’est une histoire ou plutôt des histoires qui s’entremêlent, et qui nous plongent dans des mondes faits de passions dévorantes mais aussi de quotidiens compliqués, de sensibilités extrêmes mais difficiles à partager avec d’autres, d’érudition, d’intelligence mais aussi de beaucoup de solitude.

On y rencontre Sonia, l’une des plus grandes mathématiciennes de notre temps pour qui il est insupportable que son heure de réveil comporte les chiffres 8, 4 ou 9. On fait la connaissance de Gabriel, anciennement chargé de cours à Polytechnique et qui fait pourtant la queue à la soupe populaire. On se plonge dans la vie de Sixte-Henri qui préfère le latin au français ou dans celle de Debbie qui élève la couture au rang d’art suprême.

Ce que raconte Josef Schovanec dans ce roman, ce sont des tranches de vie. Avec une langue parfois un peu étrange (certains personnages sont les narrateurs), on suit le quotidien, les événements marquants, les difficultés et les rencontres des différents personnages, presque tous, des personnes avec autisme. Cela donne un livre où l’absurde flirte avec le génie, ou l’humour alterne avec le tragique, la poésie avec la brutalité. Quant à la place de l’amour dans cette histoire, dans ces vies qui s’entrecroisent, ce sera à vous de la découvrir en lisant ce magnifique roman… jusqu’au bout.

***

Je ne peux par ailleurs que vous inviter à regarder l’une des conférences de Josef Schovanec, celle que je vous propose ci-dessous par exemple, mais de nombreuses autres sont disponibles sur le net.

Vous pouvez bien sûr retrouver De l’Amour en Autistan, sur les étagères des premiers romans à la bibliothèque (et profitez-en pour participer à l’opération Premiers Romans, en laissant votre avis sur le livre) et découvrir, du même auteur, Eloge du voyage à l’usage des autistes et de ceux qui ne le sont pas assez, également disponible à la bibliothèque !

Publicités

Une réflexion au sujet de « De l’Amour en Autistan : leçon d’amour par Josef Schovanec »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s