Rencontre avec Léonora Miano

Samedi 12 mars 2016 à 17h30

Léonora MianoDans le cadre de La semaine de la langue française et de la Francophonie, nous avons le plaisir d’accueillir Léonora Miano à la bibliothèque. Pour ses fidèles lecteurs, inutile de préciser que c’est un rendez-vous à ne pas manquer ! Pour les autres, c’est l’occasion de découvrir un auteur qui depuis la publication de son premier roman, L’intérieur de la nuit (Plon, 2005), n’a fait que confirmer son talent sous diverses formes d’écriture (romans, nouvelles, pièces de théâtre, poésie, chansons…), récompensées par de nombreux prix littéraires*.

* Prix Femina en 2013 pour, La saison de l’ombre (Grasset),  premier roman qui présente la Traite transatlantique du point de vue intime des populations subsahariennes endeuillées par cette tragédie ; Prix Seligmann en 2012 contre le racisme pour, Écrits pour la parole (L’Arche éditeur); Prix Goncourt des lycéens en 2006 pour, Contours du jour qui vient (Plon). En 2012, elle a reçu le grand prix littéraire de l’Afrique noire pour l’ensemble de son œuvre.

Quelques mots en attendant de la rencontrer…

Née à Douala (Cameroun) en 1973, Léonora Miano arrive en France en 1991 pour étudier la littérature américaine. Auteur de littérature africaine, française, francophone, afropéenne, d’influence afroaméricaine   ? Son écriture est riche du mélange de toutes ces cultures et en quelques années Lénora Miano a tracé son propre sillon dans les Lettres afrodiasporiques francophones.

En premier lieu, l’Afrique est au cœur de ses récits, sous de multiples facettes. Elle réinterroge sans cesse son Histoire, principalement celle de la Traite Transatlantique et s’attache particulièrement aux expériences subsahariennes ou afrodescendantes. Mais n’imaginez pas que vous resterez simple spectateur d’un cours universitaire sur le continent africain ! Ces textes ont une portée universelle car il y est surtout question de l’humanité et de ses failles. N’imaginez pas non plus qu’elle vous donnera les clefs pour comprendre l’Afrique ! A chaque fois que vous pensez saisir un bout de vérité, elle déconstruit les évidences et vous laisse face à vos doutes : où se trouve la vraie liberté ? le vrai courage? Les vraies origines? Léonora Miano nous invite à regarder de côté, à penser l’Histoire autrement. Cette Histoire, elle la revisite au travers de l’histoire intime des subsahariens et surtout des femmes qui occupent une place importante, comme des piliers sur lesquels le monde s’appuie, des mères, des filles, des divinités, des femmes fortes, souvent rebelles et garantes de la transmission entre les générations.

L’auteur nous surprend également par la multiplicité de son écriture.  Une écriture parfois scandée, urbaine, presque slamée dans Blues pour Elise ou Ecrits pour la parole; une écriture rythmée où la musique n’est jamais loin, comme une prescription pour le lecteur – Une écriture chromatique et cinématographique, ou chaque couleur porte son lot de symboles et de significations – Une écriture parfois lyrique quand l’heure est grave est que la sagesse des femmes s’impose au monde – Enfin, une écriture qui mêle naturellement la langue française avec des mots ou expressions issues des langues africaines ou créoles.

couverture du livre red in blue trilogieSon dernier livre Red in blue trilogie (L’arche éditions, 2015), rassemble trois pièces de théâtre – Révélation, Sacrifices et Tombeau – qui s’articulent comme trois grands actes de la Traite Transatlantique. Léonora Miano y poursuit son exploration de la mémoire atlantique de l’Afrique subsaharienne et caribéenne. Vous replongerez immédiatement dans son univers parmi les divinités africaines, les esprits, les esclaves caribéens ou résistants marrons, les américains afrodescendants de retour sur le continent, autant de personnages que nous avons hâte de voir interprétés sur une scène de théâtre.

 

N’en disons pas plus, je vous invite à lire ou relire Léonora Miano et à la retrouver à la bibliothèque le samedi 12 mars à 17h30 !

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s