Salon du livre jeunesse de Montreuil : morceaux choisis

panneauC’est un article qui aurait pu s’appeler « Les canards sauvages et la boîte à bonbecs ». Un article qui rassemble deux bibliothécaires jeunesse autour de leur domaine de prédilection : les livres pour les enfants.

Une bibliothécaire chambérienne, de la bibliothèque Georges Brassens où l’on range les coups de cœur dans une jolie Boîte à bonbecs et une bibliothécaire parisienne venue de la bibliothèque Louise Michel où les canards ont une place toute particulière.

Et c’est à deux voix qu’elles, que nous, avons choisi de vous raconter notre Salon du Livre et de la Presse Jeunesse (SLPJ) de Montreuil.

Le Salon de Montreuil est la plus grande manifestation grand public autour des livres jeunesse en France. Il a lieu chaque année fin novembre ou début décembre et réunit les acteurs de la littérature jeunesse.

Préparer sa visite au SLPJ, c’est un peu comme préparer une expédition. Une bonne dose d’organisation s’impose.

Un sac à dos (et quelques sacs supplémentaires pour ne pas être pris au dépourvu), des chaussures confortables, une bouteille d’eau (pour faire face aux températures extrêmes du 1er étage), une feuille de route et un plan.

feuille de route

Aller au salon de Montreuil, c’est s’apprêter à arpenter pendant de longues heures des allées bondées, à piétiner devant les stands, à assister ici ou là à une conférence, une animation… C’est arriver avec des sacs vides et repartir besaces et têtes bien remplies.

sacAller au Salon du livre jeunesse, c’est bien sûr partir à la recherche des prochains trésors qui viendront garnir les étagères de la bibliothèque. Alors on lit, on feuillette, on écoute, on échange autour de nos lectures respectives.

On discute avec les éditeurs, on ramène des catalogues, beaucoup de catalogues…

catalogues canardsMontreuil, c’est aussi le moment où l’on peut rencontrer ceux qui font les livres : éditeurs, auteurs, illustrateurs, qui sont nombreux à venir pour discuter avec le public, dédicacer leurs livres et faire connaître leur travail.

Et pour les bibliothécaires et lectrices que nous sommes, c’est l’occasion rêvée pour se faire plaisir en complétant notre collection d’albums dédicacés.

(oui, les bibliothécaires ont leurs stars à elles et sont des groupies à leur façon! Pour exemple : Pourquoi je suis une groupie d’Antoine Guilloppé)

dédicaces recadréesOn profite du salon du livre de Montreuil pour retrouver les auteurs venus cette année dans nos bibliothèques respectives : Samuel Ribeyron dans les bibliothèques municipales de Chambéry et Antoine Guilloppé à la bibliothèque Louise Michel.

Ce salon a aussi été l’occasion de prendre des photos en vue des futures Interviews bonbecs, mais chuuuut… on ne vous révèlera pas tout. Rendez-vous dans les mois à venir pour en savoir plus. En tout cas, le micro-bonbecs a fait le tour du salon !

microSur le stand B23, nous avons retrouvé l’une des éditrices de la toute jeune maison d’édition Voce Verso, récemment présentée chez Louise et les canards sauvages et dont vous pourrez découvrir les 2 premiers albums dans votre bibliothèque, à Paris comme à Chambéry.

couv et après

mursMais Montreuil, ce n’est pas seulement la ville où se tient le salon du livre et de la presse jeunesse. C’est aussi, surtout, une ville qui renferme de très nombreux ateliers d’artistes, dont des illustrateurs de livres jeunesse.

Alors, au sortir d’un premier après-midi bien chargé, nos pas nous ont guidées vers l’atelier de Judith Gueyfier et de Marie Rameau qui ouvraient leur porte ce week-end. Un lieu charmant, où Judith crée des illustrations pour des livres jeunesse et où nous avons aussi découvert le travail de Marie : ses photos en noir et blanc tirées sur plaques de verre, miroirs ou encore tissus anciens, tout en contraste au côté des couleurs chatoyantes des tableaux Judith. Un joli moment de rencontre.

atelierVoilà donc ce que font les bibliothécaires pendant certains de leurs week-end. Et de ces quelques journées bien remplies, elles reviennent des images plein les yeux, des mots et des projets plein la tête. De quoi vous proposer de nouvelles lectures et qui sait peut-être bien quelques surprises (rencontres, animations, expo) à venir…

***

En 2014, déjà, nous étions allées au salon de Montreuil : reportage canardesque

Publicités

Une réflexion au sujet de « Salon du livre jeunesse de Montreuil : morceaux choisis »

  1. Ping : Salon du livre de Montreuil : la cuvée 2016 ! | Louise et les canards sauvages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s