Mais c’est quoi le Binge ?

Binge_Watch_TVNé du binge-drinking (pratique peu recommandée si vous aimez les marchés du dimanche matin), le Binge-Watching est une nouvelle façon de nommer les légendaires (oui, bon légendaires pour quelques initiés) « marathons télés ».

L’explication est simple : regarder une série (ou une trilogie de films) à la suite afin d’en faire une expérience complète, sans moments d’attentes…

Le phénomène est né des rediffusions sur le câble américain des séries, rediffusées en une seule fois. Fin des années 90 et début 2000, on assistait à des marathons de Friends avant l’ultime épisode ou des journées 24 heures chrono où la journée de Jack Bauer était vécu en direct, heure par heure. Le phénomène des séries télés commençait à émerger, et ces marathons étaient le reflet de la passion qu’elles déclenchaient.

Le phénomène a pris une ampleur nouvelle avec l’apparition de chaînes de visionnage à la demande, notamment Netflix qui a embrayé le pas au phénomène en proposant un exercice inédit : la série House of Cards, produite par David Fincher avec Kevin Spacey et Robin Wright (disponible à la bibliothèque), sort en 2013 et TOUS les épisodes sont disponibles immédiatement sur la chaîne.

Plus besoin d’attendre une semaine entre chaque épisode, on peut tout voir tout de suite. De là, le phénomène des Binge-Watching est acté. On n’attend plus la fin de la série pour tout voir en une fois, on s’y met dès la sortie.

Le Binge-Watching devient alors une forme de tradition. Même Barack Obama programme son week-end lors de la sortie de la saison 2 d’House of Cards pour la regarder en entier. Des nuits sont organisées un peu partout dans le monde pour faire du visionnage en Binge Watching un évènement.

U.S. President Barack Obama writes in the condolence book for Japan's earthquake and tsunami victims at Japan's embassy in Washington, March 17, 2011. Obama said on Thursday that the United States feels "great urgency" to assist Japan and is confident that Japan will rebuild. REUTERS/Jason Reed (UNITED STATES - Tags: POLITICS DISASTER) - RTR2K0QID’autant que chaque épisode se terminant par des rebondissements énormes, l’effet Binge-Watching vous permet de ne pas souffrir de l’attente (et du manque) entre chaque épisode, cette torture psychologique que nous infligent tant de productions.

Alors, pourquoi en bibliothèque ?

Depuis maintenant 2 ans, la bibliothèque Louise Michel propose des séries télé dans ses rayons, et vous êtes nombreux à vouloir les découvrir, notamment dans le cadre de projections gratuites. Alors on pouvait faire ça comment ? En vous faisant revenir pour chaque épisode ? Improbable…

Nous avons voulu tenter l’approche du Binge-Watching, sur une journée, un samedi, avec des fauteuils confortables, du thé et du café, et une série qui est plus courte que la moyenne de 12 heures des séries américaines contemporaines.

utopiaC’est aussi une manière de mettre en avant la richesse narrative, de mise en scène, de production, des nouvelles séries qui émergent, notamment d’Angleterre. Une série comme UTOPIA résume pleinement ce mouvement. 6 épisodes, une accroche phénoménale, une atmosphère sans égale, un final qui laisse sans voix… Bref, une série qui saura satisfaire tous les amateurs de thrillers. 6 heures de bonheur, tout simplement.

utopia extVous êtes prévenu. Alors soyez courageux, suivez Jessica Hyde, vous ne regretterez pas le voyage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s