La double vie des jeunes filles bien rangées

… Comme ça, on dirait que je vais vous faire de la pub pour Gossip Girl.

Blair Waldorf cligne des yeux

Je vais plutôt vous parler de mon dernier coup de cœur sur un polar : La cour des secrets, de Tana French.

Si vous aimez le parfum sulfureux du scandale, l’univers impitoyable des adolescent(e)s, les amitiés féminines et les non-dits : vous y êtes. La cour des secrets devrait vous plaire.

Chris Harper, 16 ans, le beau gosse populaire du coin, est retrouvé assassiné dans un lycée huppé de jeunes filles.
Qui a fait le coup, et pourquoi ?

51zjoaJjiPL._SX325_BO1,204,203,200_La recette traditionnelle du polar, pensez-vous.
Mais ici, tout est différent : l’histoire se déroule sur une seule et même journée, celle des interrogatoires des adolescentes. Interrogatoires menés tambour battant et avec une finesse psychologique remarquable par Stephen Moran, jeune enquêteur empathique mais prêt à en découdre pour gravir les échelons; et Antoinette Conway, une inspectrice brute de décoffrage qui n’est pas venue perdre son temps…

Le tandem n’a certes pas les mêmes méthodes, mais c’est à nous, lecteurs, que revient le plaisir d’assister à des joutes verbales palpitantes, où chantage, petites négociations en douce, silences et trahison seront au menu. « Comment manipuler ses interlocuteurs ? », pourrait s’intituler ce roman !

On ne peut quand même pas réduire le roman juste à sa dimension psychologique, même si c’est un de ses plus grands atouts. Le plaisir de lecture vient aussi de cette touche mystérieuse, presque surnaturelle, dont l’auteur a saupoudré son histoire, lui donnant une saveur particulière.

Comme un extrait vaut bien le meilleur des résumés, en voilà un tout particulier, où l’une des jeunes filles s’apprête à vivre ce moment-clé, où pour LA première fois…
Pourquoi cet extrait et pas un autre ?
Rien de graveleux, rien de choquant, simplement l’immense décalage entre la projection et le réel, entre ce qu’elle espérait et ce qui l’attend… Et il faut avoir lu le livre pour comprendre pourquoi cette adolescente est si déçue, pourquoi ce pas franchi, (pour quelles raisons au juste ?), lui laisse un goût si amer…

« Elle sait à quoi s’attendre. Le vent rugissant dans les cyprès, la clameur du ciel noir, la clairière se soulevant puis roulant sous elle; la lune assistant à son abandon, l’odeur du sang chaud coulant au tréfonds d’elle-même. Et la douleur, si vive qu’elle en restera marquée à jamais.
Rien de tout cela ne se produit. La clairière n’est qu’une étendue d’herbe coupée avec soin, les cyprès ne sont que des arbres qu’un jardinier a plantés jadis car on n’aurait aucun mal à les entretenir, le cri n’est que celui d’un oiseau qui s’égosille parce qu’il ne sait rien faire d’autre. Même la douleur semble insignifiante, bien plus supportable que ce caillou qui écorche ses reins et la fait grimacer au-dessus des épaules arc-boutées de Chris, sous la lune morne, aussi fade qu’un disque de papier collé contre le ciel. »

Si vous aimez les atmosphères pesantes et lourdes de non-dits, les secrets des jeunes filles en fleur déjà gangrenées par les jeux de pouvoir, si vous aimez aussi vous rappeler la pureté des premiers sentiments, et les discussions qui se lisent entre les lignes, alors vous aimerez La cour des secrets.

Retrouvez le livre à la bibliothèque !

Advertisements

2 réflexions au sujet de « La double vie des jeunes filles bien rangées »

  1. bonjour,malheureusement je n’arrive pas à ouvrir les articles sur mon ordi : « page non trouvée », est-ce un problème général ou dis-je voir de mon côté ?Merci pour ces lettres,Bien cordialement

    Date: Mon, 7 Sep 2015 11:34:18 +0000 To: sy.lvie@hotmail.fr

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s