Ce n’est pas toi que j’attendais…

Comme d’habitude, c’est un titre intrigant et une couverture qui peut, au choix, épaissir le mystère autour du sujet ou déjà donner un élément de réponse, qui m’ont alléchée.

IMGP4140Celui qu’on devine être un jeune papa regarde timidement, par la porte entrebâillée, un berceau surmonté d’un mobile : comme si l’attachement presque « animal » du parent à son enfant n’était pas encore là, comme s’il fallait apprivoiser ce nouveau-venu, bébé tant attendu.

A l’ouverture de la BD, cette scène familiale où Fabien, papa d’une petite Louise, s’énerve sur la fillette parce qu’elle a renversé sa tartine du petit déjeuner… Et pour cause : la tension est là, pour lui qui n’attend qu’une seule chose : assister à la 1ère échographie de son 2ème bébé. Cette échographie lui permettrait d’être rassuré, alors qu’il se montre particulièrement anxieux à l’idée que le bébé puisse être porteur d’un handicap…

De fil en aiguille, nous allons suivre la grossesse de Patricia, qui se déroulera d’abord au Brésil, puis en France, où la famille espère prendre un nouveau départ et se rapprocher de ses racines.
Le terme arrive, et Fabien va enfin faire la connaissance de la petite Julia…

Pourtant, ses pressentiments, cette inquiétude irrationnelle ne l’ayant pas quitté durant 9 mois, ne l’ont pas préparé à sa rencontre avec Julia, qui lui semble immédiatement différente du bébé qu’il avait espéré, attendu.

ce n'est pas toi que j'attendais 2Le nouveau papa enregistre certains détails : « la nuque droite, la tête plate, cette physionomie si particulière »… qui lui sautent aux yeux, alors que le personnel médical tente de désamorcer son anxiété, le rassurant sur la bonne santé de Julia.

Le dessin est linéaire, avec des palettes de couleurs très simples (les pages sont entièrement rouges, ou vertes, ou grises…), les personnages n’en sont pas moins très expressifs, et réussissent parfaitement à transmettre leurs émotions.

Évitant l’écueil du tire-larmes, le témoignage de Fabien Toulmé est pourtant très émouvant, réussissant le courageux pari de parler d’une maladie difficile à appréhender – la Trisomie 21 – avec des mots percutants, durs parfois envers sa petite fille, mais toujours justes, toujours vrais, et pleins d’intelligence face à cette situation qui le terrifiait depuis toujours. L’auteur a eu le courage d’avoir publié un récit sincère, sensible, et sans langue de bois…
Petit à petit, il devra faire l’apprentissage de ce bébé spécial, tromper sa peur, et trouver ses repères dans sa nouvelle famille.

Le témoignage tout en finesse d’un couple face à une naissance inhabituelle, qu’on dévore d’une traite et avec beaucoup d’empathie…

Retrouvez Fabien Toulmé sur son site, et la BD dans votre bibliothèque !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s