Des livres d’Afrique

photo (3)En attendant notre journée consacrée à l’Afrique le 13 juin à la bibliothèque, nous confions les rênes du blog à Maïa, Lectrice de l’association Lire à Paris avec qui nous travaillons régulièrement dans le cadre d’accueils à la bibliothèque pour les tout-petits. Elle nous parle aujourd’hui d’un projet qui lui tient à cœur : la valorisation d’albums jeunesse édités par des maisons d’éditions Africaines. Maïa, c’est à toi !

« Lectrice pour l’association LIRE à Paris, je propose des livres et des lectures aux jeunes enfants et à leurs parents, proches ou professionnels dans les PMI, relais d’assistantes maternelles et autres structures accueillant des tout-petits.

Ayant eu un premier échange avec une maman arrivant du Sénégal qui découvrait avec une grande joie un livre édité en Afrique, je décide de trouver d’ autres albums jeunesse crées et édités en Afrique. Dans ce souci de répondre aux désirs de lectures de certaines mamans qui peuvent trouver un grand écho chez leurs enfants, je découvre une petite production, vivant surtout grâce au militantisme et à la témérité des éditeurs africains. Je décide alors de promouvoir ces albums et ces maisons d’éditions afin que chaque enfant lecteur puisse découvrir la richesse africaine des albums jeunesse. Humble richesse que j’essaime dans les séances de lecture pour le bonheur des petits comme des grands.

L’album Grand-mère Nanan est lu et relu par la maman de Amidou (18 mois) qui observe sa maman lire avant de plonger dans les lectures que je lui propose. Après un temps, elle me dit en me tendant Grand mère Nanan « Ce livre est vraiment bien, ça me rappelle des souvenirs, c’est ce livre qu’il faut lire à Amidou ». Il écoute la lecture à sa façon puis sa mère récupère l’album. Plus tard un peu fatigué, son fils s’installera sur ses genoux et elle reprendra l’album pour feuilleter les pages avec lui calmement sans un mot. Avant de partir, elle me redonne Grand mère nanan en souriant « Merci pour ce livre avec les photos et les couleurs c’est très beau, c’est une femme africaine qui l’a écrit, hein ? » J’acquiesce en souriant.

9782350450445,0-2339733
« Et celui-là tu me le lis ? » Assia, 3 ans me tend Le voyage de papa, je lui lis une première fois puis une deuxième à sa demande. Sur les pages où se trouve le papa, elle me dit « ça c’est mon papa », sa mère sourit en regardant l’album « c’est ton papa ? » Lui demande-t-elle « mais il n’est pas comme toi ? ». Fait-elle référence à leur couleur de peau différente ? Je continue la lecture, à la fin, elle regarde la couverture et redit « c’est mon papa, il est dans le téléphone ». Sa mère hoche la tête en signe d’approbation, oui, sa fille peut voir dans cet album un papa qui lui fait penser au sien, indépendamment de sa couleur de peau. « c’est bien des livres comme ça, on ne voit pas souvent des africains dans les livres mais ça existe, ça fait plaisir aussi. »

Oui ça fait plaisir de voir des personnages d’albums dans leur Afrique contemporaine, de compter en bambara, soninké et autres langues parlées au Mali dans Mes petites mains, de traverser Dakar à bord de Dem dikk le mini-bus ou de voir un enfant captivé par les aventures de Coco taillé… Cela fait partie des nombreux voyages que nous offrent les lectures d’albums et d’où qu’ils viennent, les lecteurs s’y retrouvent ou s’y découvrent. »


Retrouvez tous les détails sur la journée du 13 juillet ici.

Et découvrez la sélection de livres jeunesses publiés par des maisons d’édition africaines : ici !

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Des livres d’Afrique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s