Nos chouchous de la rentrée

www.kizoa.com_collage_2014-10-02_11-20-50Chers lecteurs, pas d’inquiétude, nous aurons maintes occasions de nous extasier ensemble (ou de nous étriper) sur les romans phares de la rentrée littéraire. En attendant, pour l’ouverture de ce blog, nous avions envie de vous présenter nos chouchous de la rentrée littéraire…

Gauz, le brillant vigie de nos vils travers consuméristes 

Debout-payé est le romacouv livre debout-payén d’Ossiri, étudiant ivoirien devenu vigile après avoir atterri sans papiers à Paris en 1990.

Un regard politique et satirique sur notre société de consommation. Sous l’oeil aiguisé des debout-payés ou MIB (il va falloir lire le livre pour comprendre), chacun en prend pour son grade ! En 172 p., Gauz nous fait beaucoup rire, revient sur l’histoire de l’immigration africaine en France et rend hommage à cette communauté tout entière dans sa multiplicité, sa fierté, ses souffrances et sa vitalité. Selon l’éditeur, c’est Le livre que Franz Fanon n’a pas écrit sur la société de consommation. En plus joyeux, rassurez-vous !

Adrien Bosc, le rêveur des constellations ressuscitant les victimes d’un crash

couverture constellationsLe 27 octobre 1949, le nouvel avion d’Air France, le Constellation, lancé par l’extravagant M. Howard Hughes, accueille trente-sept passagers. Le 28 octobre, l’avion ne répond plus à la tour de contrôle. Il a disparu en descendant sur l’île Santa Maria, dans l’archipel des Açores. Aucun survivant.

Les destins mêlés des derniers compagnons de vol du boxeur Marcel Cerdan. Quelles étaient leurs vies juste avant ce vol fatidique ? Adrien Bosc rêve et enquête, érige de mini légendes, s’amuse des coïncidences, du hasard et par « petites touches de vies anonymes » dresse un portrait touchant des années 50.

Sylvia Avalonne, figure de proue d’une jeunesse italienne révoltée 

Wet Eye GlassesIls sont nés au milieu des années 1980 sur les hauteurs d’une Italie en déclin. Ils ont grandi en pleine nature, à l’ombre de ces villes où seules brillent quelques paillettes pendant la nuit. Ils ont à peine plus de 20 ans, mais déjà des rêves et des déceptions plein leurs poches. Page des libraires

Télé-réalité versus élevage de vaches en haute montagne. Perdus et malmenés au cœur de la crise politique et économique de leur pays, deux jeunes se rebellent, s’aiment et se déchirent, s’évadent et s’enracinent. Après le remarqué D‘Acier, Sylvia Avallone poursuit sa réflexion sociologique sur une jeunesse italienne précaire, en quête d’identité et saisit dans l’instant leur beauté fougueuse.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s